ASSE : Saliba, Nordin, la Gambardella, ses chantiers… le responsable de la formation se confie

ASSE : cet électrochoc qui a transformé Arnaud Nordin

Philippe Guillemet, le directeur du centre de formation, pose son regard sur la saison des jeunes, et notamment le parcours en Coupe Gambardella. Il cite William Saliba en exemple.

William Saliba

« William est un joueur très mature. Il dort encore au centre de formation avec ses copains. C’est un bon joueur et une bonne personne. Sa maturité est impressionnante. Quand il est sous pression, il fait toujours les bons choix. Il prend le métier par le bon bout. Il est surclassé en équipe de France U20. C’est significatif. C’est un bel exemple pour les autres jeunes du centre. Il a joué très tôt. C’est le joueur né en 2001 qui a le plus de temps de jeu dans les cinq grands championnats européens. Il accumule. »

Arnaud Nordin

« Arnaud attendait son premier but de la saison et il est venu à Caen. Il le méritait. En plus, c’est un joli but. A chaque fois qu’il a l’opportunité, il montre ses qualités, comme William. C’est une très bonne chose. »

Lamine Ghezali

« Lamine a marqué à Caen. Il a eu le bon geste. C’est un joueur qui n’a pas été épargné par les blessures. Ça l’a freiné dans sa progression mais il faisait de bonnes choses en National 2. »

Le temps de jeu des jeunes chez les pros

« A Caen, les jeunes sont entrés dans de bonnes conditions. Ils ont répondu présent. Ils sont entrés sans complexes. Le groupe pro est assez restreint. Le club a privilégié la qualité. Ça laisse des opportunités mais l’ASSE joue le Top 5, c’est plus dur de jouer que dans une équipe de moindre importance. Cette saison est plutôt positive. Beaucoup de jeunes s’entraînent avec les pros et quand ils redescendent, ça les fait grandir. »

Les grands axes de travail à L’Etrat

« C’est un travail de longue haleine. Certaines jeunes ont été recrutés à 13 ans. C’est un travail au quotidien, avec le recrutement en amont. Il y a eu un nouveau projet initié par Julien Sablé et j’ai repris le flambeau quand il a été appelé chez les pros. Le club m’a confié la mission. On est très vigilants sur les programmations d’entraînement, sur la diététique, la scolarité. Les résultats au Bac sont bons. Le club a donné plus de moyens à la formation. Une préparatrice mentale nous a rejoints. C’est tout un tas de choses. »

Le parcours en Gambardella

« J’ai entraîné certains joueurs qui composent l’équipe. Sur 16 joueurs, il y en a 12 qui sont issus de la préformation. 12 sont de la région, dont 6 de la Loire. Contre Lille, il y avait 3 U17. C’est une belle génération. Ils ont l’amour du maillot, l’exigence. Ils ont fait un très beau match contre Lille. C’est le genre de matches qui font grandir. On a vécu deux finales en 2011 et 2012. On espère retourner au Stade de France. Ce serait super de faire aussi bien, voire mieux. »

Laurent HESS