ASSE, Stade Rennais : ce que regrette encore Yann M’Vila lors de son époque rennaise

ASSE, Stade Rennais : ce que regrette encore Yann M'Vila lors de son époque rennaise

Formé au Stade Rennais, le milieu de terrain de l’AS Saint-Etienne, Yann M’Vila, éprouve encore aujourd’hui des regrets par rapport à son époque au sein du club breton. Pour une raison précise.

Il fut longtemps un grand espoir. Titulaire dans son club formateur, le Stade Rennais, appelé en équipe de France, et annoncé dans un grand d’Europe, du moins par son entraîneur d’alors : Frédéric Antonetti. On parle ici de Yann M’Vila qui, après son ascension à Rennes, est allé se perdre dans divers clubs (Rubin Kazan, Sunderland, Inter Milan) sans jamais confirmer au plus haut-niveau.

Frédéric Antonetti en était pourtant convaincu : « Il prendra son envol et il ira très haut parce que des comme lui, il n’y en a pas beaucoup. S’il continue, il aura sa place devant la défense du FC Barcelone. » Ce même coach qui lui disait également de se méfier avant qu’il ne quitte la Ligue 1. « Attention, Yann, si tu continues comme ça, tu vas te brûler les ailes.  »

Ce fut le cas et M’Vila en a bien conscience. Dans l’émission de Canal PLus, Latefootballclub, celui qui porte le maillot des Verts est revenu sur ses années rennaises. Avec objectivité et lucidité.

« Ma plus grosse erreur, c’était de ne pas avoir écouté le coach Antonetti. Inconsciemment, il y a eu des choses, que le coach a vues, mais quand tout te réussit, tu te dis que tu n’as pas besoin de l’écouter, en gros, puisque tout se passe bien. Mais il y a des choses que les entraîneurs arrivent à voir et que nous, joueurs, ne pouvons pas voir. »

L.T.