ASSE : Subotic, Silva, Debuchy… un état des lieux déprimant pour Gasset

ASSE : un report du choc face à l'OM en discussions ?

L’entraîneur de l’ASSE Jean-Louis Gasset est confronté à une pléiade de pépins depuis quelques temps. Heureusement que le match contre l’OM a été reporté…

L’ASSE a forcément dû accueillir le report du match contre l’OM avec positivisme tant son effectif est amoindri cette semaine.

Violemment percuté au niveau de la tempe par le genou droit de Stéphane Ruffier, Neven Subotic (29 ans) a ainsi subi un scanner de contrôle rassurant, mais l’impact a été tellement violent qu’il garde la trace du traumatisme. Le défenseur international serbe (36 sélections, 2 buts) a ainsi pu regagner son domicile stéphanois en avion en fin de journée mais il n’est pas près de retrouver les terrains pour autant.

La décision de reprise d’un joueur n’appartient désormais plus au médecin de l’ASSE mais à un neurologue ou à un neurochirurgien possédant l’agrément de la Ligue. Ce vendredi, L’Équipe rappelle que Vincent Pajot, mis KO sur la pelouse à la suite d’un coup de pied involontaire dans la figure de Nicolas Saint-Ruf lors de Bastia-ASSE (0-0, le 3 mars 2017), avait dû patienter huit semaines avant de pouvoir effectuer son retour.

Problème : Subotic n’est pas le seul Stéphanois à en avoir terminé avec l’année 2018. Également blessé lors de la première demi-heure face à Bordeaux, Mathieu Debuchy (33 ans) a passé une échographie hier matin, puis une IRM dans la soirée. Le premier diagnostic se montre plutôt rassurant puisque l’intéressé ne souffrirait finalement que d’une petite contusion osseuse, sous réserve des résultats de confirmation du scanner qu’il passera aujourd’hui. Le risque d’une opération est écarté, tout comme pour Romain Hamouma.

Gabriel Silva, qui souffre d’une lésion du long adducteur droit survenue lors de sa dernière accélération contre le FC Nantes vendredi dernier (3-0), en a quant à lui pour quatre semaines. Bonne nouvelle enfin pour Loïc Perrin ? « Les Verts termineront ainsi l’année sans trois de leurs titulaires en défense. Mais peut-être pas quatre, dans la mesure où Loïc Perrin, blessé à la cuisse depuis le 10 novembre, a repris l’entraînement collectif », concluent nos confrères.

JP