ASSE : Vincent Pajot a profité d’un geste décisif

Victime d’un coup involontaire au visage, hier soir à Bastia (0-0), le Stéphanois Vincent Pajot a perdu connaissance et passé la nuit à l’hôpital. Son capitaine, Loïc Perrin, raconte.

Plus de peur que de mal pour Vincent Pajot. Le Stéphanois, victime d’un coup de pied involontaire au visage du Bastiais Nicolas Saint-Ruf, pourra regagner le Forez dans la journée. Après avoir passé la nuit en observation dans un hôpital de Bastia. Ce matin, dans les colonnes du Progrès, le capitaine des Verts, Loïc Perrin, est revenu sur le grave fait de jeu. Admettant que Pajot avait profité du bon réflexe de l’un de ses partenaires.

« La blessure de Vincent Pajot fait partie des moments que l’on n’aime pas vivre sur un terrain. Il avait perdu connaissance et heureusement que Habib Maiga a eu un bon réflexe de lui tenir sa langue. Il commençait à l’avaler. »

L.T.