Stade Rennais – ASSE (3-0) : et maintenant, les Verts passent pour des pleureuses !

Après leur défaite à Rennes (0-3) dimanche dernier, les Verts ont pointé, logiquement, l’arbitrage et les incohérences du VAR.  Ce qui a offusqué Habib Beye.

«Que tous les arbitres arbitrent de la même manière ! On avait le match en main. Si on réussit à égaliser, on peut faire douter l’adversaire. Ce n’est pas la première fois qu’on subit de telles décisions à l’extérieur. On ressent un fort sentiment d’injustice » : Jean-Louis Gasset a rouspété après l’arbitrage après la défaite de l’ASSE au Roazhon Park de Rennes dimanche dernier. Une colère compréhensible puisque tout le monde s’accorde à dire que M. Hamel a oublié de siffler deux penaltys à Romain Hamouma lors de la rencontre.

Comme Gasset, Loïc Perrin, Wahbi Khazri, Yann M’Vila, Frédéric Paquet et Roland Romeyer sont montés au créneau pour pointer l’arbitrage et l’utilisation du VAR, mais Habib Beye, ur la plateau du Canal Football Club, n’a pas apprécié ces plaintes.

 « Vous ne perdez pas 0-3 par hasard en football, a commenté l’ancien marseillais. On est toujours en train de dire : ‘On en a pris trois, ce n’est pas mérité’. Si vous prenez trois buts, c’est qu’il y a des erreurs à un moment donné dans votre équipe. Et le 0-3 pas mérité… Pff. C’est quoi prendre trois buts qui ne sont pas mérités ? Il faut m’expliquer. J’ai été footballeur et je ne comprends pas. Les faits de jeu, c’est une chose, mais si vous prenez trois buts, c’est qu’il y a un problème ailleurs ».

Pas sûr du tout que cette tirade ait été bien accueillie chez les Verts, qui ont tout de même de quoi pester contre les hommes en noir cette saison vu les nombreux points perdus sur des erreurs du corps arbitral.

Laurent HESS