AJ Auxerre – RC Lens (1-2) : le Racing prend la tête de la Ligue 2, les 3 satisfactions des Sang et Or

Grâce à Thierry Ambrose et Grejohn Kyei, le RC Lens s’est imposé 2-1 à Auxerre, dans un choc entre historiques de Ligue 1. Analyse.

Avant la trêve et une période de 16 jours sans matches officiels, le Racing avait une belle occasion de se placer dans le très serré championnat de Ligue 2. A Auxerre, les Sang et Or l’ont saisi (2-1) en prenant provisoirement la première place du classement dans l’attente de la rencontre Sochaux – Metz lundi.

Thierry Ambrose, bourreau de son ancien club

Face à son club formateur et dans un stade de l’Abbé-Deschamps où il n’avait jamais évolué en professionnel, Thierry Ambrose a sans doute réalisé sa prestation la plus aboutie de la saison avec le RC Lens. Le joueur prêté par Manchester City a été récompensé par un joli but après un une-deux avec Yannick Gomis (39e).

Yannick Gomis, roi de la passe

Si la délivrance est venue du banc avec ce but à l’arraché du prêté Grejohn Kyei (81e), qui a raté une balle de 3-1 sur la fin (87e), on notera l’énorme match de Yannick Gomis, déjà passeur sur le premier but et auteur d’un petit numéro dans le couloir droit sur le second. Deux passes décisives bienvenues.

Les Lensois avaient de la réserve

A la mi-temps, le Racing tenait bien son match. Dominatrice dans le jeu, devant au tableau d’affichage, l’équipe de Philippe Montanier s’est mise en difficulté toute seule, en reculant devant les cages de Jean-Louis Leca, en perdant un ballon très bas (par Fabien Centonze) sur l’action amenant le but de Jordan Adeoti. Le RCL a connu un petit coup de mou durant 20 minutes. Un coup de mou sans doute lié à l’enchaînement des échéances rapprochées et le déplacement à Béziers en début de semaine. Heureusement, les Sang et Or ont de la ressource, du banc… Et n’ont pas été malheureux sur la fin (sauvetage sur la ligne de Doucouré, reprise à côté de Marcelin sur une sortie ratée de Leca).

Arnaud Carond