RC Lens : Philippe Montanier embêté par le calendrier choisi par la FFF

Philippe Montanier ne comprend pas pourquoi le RC Lens est obligé de jouer un tour de Coupe de France en pleine trêve internationale.

A l’instar de quelques autres clubs de Ligue 2, le RC Lens voit son effectif un peu diminué du fait de la trêve internationale. En effet, avec quatre joueurs (Tarhat, Diarra, Doucouré, Bayala) en sélection africaine, il manquera au moins quatre titulaires potentiels au Racing au moment de son entrée en lice en Coupe de France face à l’US Nogent (R1) samedi.

En conférence de presse et dans des propos relayés par Lensois.com, Philippe Montanier s’est plaint de l’organisation de la FFF qui n’hésite désormais plus à s’indexer sur les dates FIFA au moment de composer son calendrier de la Coupe de France.

« J’étais surpris en début de saison de voir que l’on rentrait si tôt dans cette compétition. Surement parce qu’il y a beaucoup d‘équipes, je ne connais pas les raisons, mais une semaine FIFA permet  normalement de se régénérer, comme ce fut le cas la dernière fois, de bien se préparer pour la suite », a-t-il confessé.

La raison est cependant très simple : estimant la présence internationale marginale en dessous de la Ligue 1, la Fédération n’a tout simplement pas voulu pénaliser le monde amateur en les imposant de jouer les 7e, 8e et 9e tours de la compétition en milieu de semaine comme c’est le cas dès janvier avec l’entrée en lice des clubs de première division.

Arnaud Carond