ASSE, OM, Girondins : ils optent tous pour une baisse des salaires définitive ! 

true

L’OM veut profiter de la crise sanitaire pour demander une baisse définitive des salaires des joueurs ! L’idée fait son chemin à l’ASSE et aux Girondins.

L’OM a entamé des négociations avec le groupe professionnel pour acter une baisse des revenus pendant la période de crise sanitaire. Selon RMC Sport, Jacques-Henri Eyraud a promis aux joueurs qu’ils toucheront leur salaire, mais uniquement si la saison reprend et que les droits TV sont versés. Le président du club phocéen a clairement expliqué à ses troupes que le club ne sera pas en mesure de leur payer l’intégralité de leur rémunération si la saison ne va pas à son terme.

« L’OM doit encore toucher environ 27 millions d’euros de droits TV, sans parler du manque à gagner lié aux autres recettes: billetterie, sponsoring, merchandising », liste la radio sportive. L’Équipe, dans son édition du jour, va plus loin et affirme que ce même Eyraud veut un effort radical pour écoper ses finances à la dérive. Il se serait déjà entretenu avec des cadres pour parler d’une baisse sèche et conséquente de certains gros salaires. Steve Mandanda et Florian Thauvin auraient notamment été mis au courant. 

La crise sanitaire comme prétexte pour réduire la voilure ?

« Eyraud voudrait même que ces baisses de revenus soient définitives pour certains, estime le quotidien sportif. Des conférences téléphoniques sont prévues, aujourd’hui, pour évoquer ces coupes salariales drastiques. Cette idée germe également dans la tête d’autres dirigeants en panique, comme à Bordeaux ou à Saint-Étienne. L’idée de prolonger les baisses, même en cas de reprise des compétitions, est évoquée, en particulier s’il faut finir le championnat à huis clos. L’état d’urgence salarial est déclaré dans ces clubs historiques en grande difficulté. »