par Alexandre Corboz

PSG – Football Leaks : Paris avance déjà plusieurs solutions pour se passer de QTA !

Contraint par l'UEFA de composer sans son principal contrat d'images avec QTA, le PSG envisage d'actionner plusieurs leviers à l'été 2019.

Attaqué par les révélations de Mediapart sur son prétendu « dopage financier » contrevenant aux règles du fair-play financier, le PSG avait déjà prévu sa riposte. Depuis que l'affaire a éclaté vendredi soir, le club a dégainé Jean-Claude Blanc (directeur général délégué) et Victoriano Melero (secrétaire général) pour répondre aux accusations et afficher un message de tranquilité vis-à-vis de l'UEFA.

Tenant le même discours que l'ancien dirigeant de la Juve, Victoriano Melero s'est voulu rassurant, dans les colonnes du Parisien / Aujourd'hui en France, quant à l'arrêt annoncé (et imposé!) par l'UEFA du contrat de « nation branding » avec QTA à compter de juin 2019.

« Cela fait partie de la décision de l’UEFA mais comme la procédure est encore en cours, je ne sais pas ce qu’il en sera à l’avenir. Mais ce n’est pas un risque. Dans le modèle économique, il y a une part de trading des joueurs. Le club s’est désormais constitué cet actif de joueurs avec des garçons comme Mbappé et Neymar. Nous avons aussi des nouvelles sources de revenus. On cherche un nouveau partenaire maillot, on est en discussion avec Nike pour revaloriser notre contrat, les droits de la Ligue de champions et de la L 1 vont augmenter… », a tenu à rappeler le dirigeant.

Ouvrant la porte à du « trading de joueurs » (vente d'une star ?), Melero a par ailleurs tenu le même discours que Jean-Claude Blanc sur la nécessité de réformer le fair-play financier : « D’abord parce que les règles sont trop subjectives et aussi car il bloque l’investissement. Un déficit maximum autorisé de 30 millions quel que soit votre chiffre d’affaires, ce n’est pas logique. Le dernier point est que Paris démarre la saison avec 100 millions d’euros de moins que ses concurrents européens en raison des charges sociales. On ne les conteste pas, on les paie. Depuis l’arrivée de QSI en 2011, le club a payé plus d’un milliard de charges. Ce n’est pas le cas des autres équipes ».

Arnaud Carond

Pour résumer

Contraint par l'UEFA de composer sans son principal contrat d'images avec QTA, le PSG envisage d'actionner plusieurs leviers à l'été 2019.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.