Real Madrid – Liverpool (3-1) : Bale, Salah, Benzema… les 5 hommes-clés de la finale

Le Real Madrid a dompté Liverpool pour remporter la 13e Ligue des champions de son histoire (3-1). Auteur d’un doublé, Gareth Bale a été l’homme du match. 

Lire le résumé du match

Mohamed Salah

Mohamed Salah était attendu pour son duel à distance avec Cristiano Ronaldo mais celui-ci n’a finalement pas eu lieu. Au bout d’une demi-heure de jeu, l’attaquant égyptien sortait sur blessure suite à un contact rugueux avec Sergio Ramos. Touché à l’épaule gauche, Salah tentait de revenir mais rien n’y faisait. Réconforté par CR7, l’ancien joueur de l’AS Rome quittait la pelouse en pleurs, remplacé par Adam Lallana (30e). La BBC était pessimiste sur les chances du Pharaon de disputer la Coupe du monde. Un terrible coup dur.

Karim Benzema

Extrêmement mobile, Karim Benzema a livré une finale de haute volée, son jeu de remise mettant à mal la défense des Reds, dont les grands gabarits n’ont pas toujours su suivre son rythme de déplacement. Contrairement à ses dernières sorties, Benzema s’est même appliqué à suivre toutes les actions et ce n’est pas un hasard s’il a ouvert le score sur un but gag en contrant la relance de Loris Karius (1-0, 50e) ! Il est ainsi devenu le premier joueur français à marquer en finale de Ligue des champions depuis… Zinédine Zidane en 2002. Très costaud.

Sadio Mané

Si Salah était resté sur le pré, peut-être que Sadio Mané lui aurait volé la vedette tant il a été étourdissant. Tout au long de la rencontre, l’attaquant sénégalais a mis au supplice la défense merengue. Son but égalisateur à 1-1 peu avant l’heure de jeu, sur un corner bien négocié, a validé son immense prestation, lui qui aura tout de même marqué 10 fois cette saison en C1 en devenant le quatrième joueur africain à faire trembler les filets en finale après Rabah Madjer, Samuel Eto’o et Didier Drogba. Dommage qu’il touche du bois (70e).

Gareth Bale

122 secondes. C’est le temps qu’il aura fallu à Gareth Bale pour trouver les filets de Liverpool ce soir à Kiev ! Remplaçant d’Isco peu après l’heure de jeu, l’ailier gallois a inscrit un but d’anthologie d’un ciseau acrobatique exceptionnel sur un centre de Marcelo. Comme si cela ne suffisait pas, Bale y allait de son doublé sur une frappe flottante mal négociée par Karius (3-1, 83e). L’homme de cette finale, assurément. La question est de savoir s’il s’agissait de son dernier match comme Merengue ?

Cristiano Ronaldo

Muet en demi-finales de la compétition face au Bayern Munich, Cristiano Ronaldo était très attendu à Kiev. Très souvent à droite, et associé à Karim Benzema sans Gareth Balen le Portugais n’a pas été très inspiré. À son crédit en première période, un boulet de canon au-dessus (15e), puis une tête en position de hors-jeu (42e). Effacé, Cristiano Ronaldo était même pris de crampes au moment d’armer sa frappe devant Karius, avant d’être repris in extremis par Robertson (74e). Sur ce match, et c’est assez rare pour être signalé, CR7 a fait son âge.

JP