ASSE : deux coups durs, le Stade de Reims, les attentes, Puel balance ses vérités
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Benjamin Danet
CONF' DE PRESSE

ASSE : deux coups durs, le Stade de Reims, les attentes, Puel balance ses vérités

Ce vendredi midi, Claude Puel était en conférence de presse à la veille du déplacement de l'ASSE sur la pelouse du Stade de Reims (samedi, 21h). Morceaux choisis.

Deux jours après le match nul face au PSG (1-1), Claude Puel, l'entraîneur de l'ASSE, était face aux médias pour évoquer ses troupes avant le déplacement à Reims, demain soir (21 heures). L'occasion, d'emblée, de signaler que des joueurs allaient être absents. Propos retranscrits par nos confrères du Progrès.

"Kolo est malade, Khazri toujours absent. Neyou a eu un ressenti à une cuisse lors d’un entraînement et sera aussi indisponible pour Reims. On fera le point cet après-midi avec ceux qui ont joué mercredi. Souvent, on a envie d’enfermer une équipe avec un onze titulaire, mais la réalité fait qu’on est très vite confronté à des évolutions, des suspensions, des blessures, la maladie. Il faut considérer tout un groupe. Je lis parfois que tel ou tel joueur n’a pas encore le niveau, mais ce n’est pas la réflexion qu’il faut avoir. Il est important de donner du temps de jeu, de faire progresser. Ce sera le futur de l’ASSE."

L'entraîneur des Verts, et face à l'indisponibilité de son défenseur central, a donc été interrogé sur le tandem Retsos-Moukoudi. "Harold Moukoudi évolue dans le bon sens. Il y avait plein de petites choses à corriger sur des aspects défensifs, tactiques. On a aussi travaillé dans la relance. Harold a peu de vécu en première division. Il est en train de passer les étapes. Retsos, lui, a fait une bonne rentrée. Mais il sort d’une blessure particulière, inflammatoire. Il ne faut pas le perdre. Il y a une considération au-delà de la performance."

Puel est par ailleurs revenu sur l'effort que doit encore faire son effectif : rester concentré après avoir ouvert le score. Contre le PSG, les Verts ont une fois encore encaissé un but juste après avoir marqué. "Il faut rechercher à être plus efficace car on ne matérialise pas nos bonnes productions. [...] On se doit d’être encore beaucoup plus concentrés notamment quand on marque un but. Le groupe doit encore progresser dans la gestion." Un mot, également, sur l'adversaire du week-end, le Stade de Reims. "Cette équipe a fait un super championnat la saison dernière. Il y a un groupe de qualité. Elle a pris un départ difficile et revient bien dans la course. Il faudra effectuer un gros match."

​Pour finir, le Castrais a adressé un coup de gueule au sujet de la Coupe de France. Et à son organisation inédite en raison de l'épidémie du coronavirus. Pour rappel, les Verts affronteront le vainqueur du match Nancy-Sochaux. "Le tirage au sort entre clubs professionnels en Coupe est un tapis rouge pour les clubs amateurs : je ne trouve pas ça normal et régulier. Ça fera encore plus de surprises à la fin"