Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
APRES-MATCH

Annecy - ASSE : Batlles peste contre les errements défensifs mais ne confirme pas l’arrivée d’Appiah !

Face à la presse, à l'issue d'Annecy - ASSE (2-1), Laurent Batlles est revenu sur la nouvelle sortie de piste des Verts, plus que jamais derniers de Ligue 2.

Zapping But! Football Club ASSE : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

Laurent, quelle est votre analyse de cette nouvelle défaite de l’ASSE ?

Laurent Batlles :Vu ce qu’on avait fait sur les matchs amicaux, je me doutais qu’on était un peu mieux. Après, on prend un but au bout d’une minute et on voit bien qu’il y a des choses qui sont encore dans les têtes des joueurs, qui ne sont pas établies… la mi-temps, on méritait sans doute de pouvoir revenir au score. Le but rapide qu’on a encore pris a remis l’équipe adverse dans une certaine euphorie et nous ça nous pénalise. Comme je l’ai dit aux joueurs, j’ai le sentiment qu’ils se pénalisent tout seul en ayant des actes défensifs qui ne sont pas à la hauteur de ce qu’on veut…

Vous parvenez malgré tout à tirer du positif de ce revers…

Mon regard est très dur sur l’aspect défensif. Il l’est moins au niveau offensif où on se crée des occasions. Malheureusement, on ne les met pas au fond et le manque d’efficacité nous plombe. En face, Annecy a deux tirs cadrés pour deux buts. A la fois en première et en deuxième mi-temps, ce n’est pas normal de se retrouver dans ces situations-là… On est bien revenu sur la fin du match mais, malheureusement, nous n’avons pas su faire les bons choix dans le dernier geste. Aujourd’hui, c’est la finalité de nos actions qui n’a pas été bonne. Après, je ne peux pas dire aux joueurs qu’ils ne se sont pas battus. On a essayé de mettre des choses en place mais quand vous prenez des buts aussi rapidement et de cette façon, c’est trop facile pour les équipes adverses.

Comment expliquer de tels errements sur le plan défensif ?

Vous vous doutez bien que ce qu’on a vu sur les buts-là, on le travaille à l’entraînement. Après, en match, au bout d’une minute, il y a peut-être un manque de concentration. Un manque dans le gain du duel qui nous empêche d’être mieux dans le match (...) C’est toujours pareil ! Depuis le début d’année, on court après le score. C’est ce qu’on ne voulait pas. On est reparti sur ça et c’est ce qu’il faut absolument casser. Mais cela demande un investissement personnel beaucoup plus important que ce qu’ils ont montré au début du match (...) Certaines erreurs sont irréelles et pourtant on travaille ça mille fois à l’entraînement. Mais je ne lâcherais pas ! Surtout par rapport à tout ce que j’ai vécu ici.

"Charbonnier a fait une entrée à la hauteur de ce que je voulais"

Que faut-il changer dans le discours ?

Aujourd’hui, on joue avec les mêmes joueurs… Plus un qui a fait une entrée à la hauteur de ce que je voulais. Quand vous jouez avec les mêmes joueurs, vous avez malheureusement les mêmes maux. Les joueurs doivent passer à autre chose. Il y a encore un match à disputer et ensuite des choses vont se passer. Il ne faut pas qu’on avance en se disant qu’on va perdre les matchs. Même ceux qui sont là doivent faire mieux et doivent faire plus…

Qu’avez-vous pensé de la première de Gaëtan Charbonnier ?

J’ai trouvé qu’il pesait, que techniquement c’était assez propre malgré le terrain qui était compliqué. C’est quelqu’un qui va peser sur les défenses adverses. Il a bien fait reculer le bloc d’Annecy. Il est propre entre les lignes et capable de donner des ballons vers l’avant. Bien sûr, il a une ou deux occases qu’il peut mettre mais cela vient aussi du manque de temps de jeu sur la première partie de saison. Cela ne lui permet pas d’être au top physiquement.

Pourquoi Mathieu Cafaro n’était-il pas sur la feuille de match ?

Il s’est fait mal hier à l’entraînement. Il est venu avec nous sur ce déplacement parce que je n’avais pas d’autres possibilités de changer un joueur. Je ne disposais que de 18 joueurs. Nous sommes donc restés à 17. Est-ce qu’il pourra jouer le prochain match ? On verra demain. C’est un gros coup sur le coup de pied. Cela l’empêchait de taper dans le ballon…

A Annecy, le public stéphanois était encore très présent avec plus de 1000 supporters à l’extérieur…

Je les remercie. Malgré la pluie, ils sont là, ils nous encouragent. On ne peut que les féliciter et on ne peut qu’être déçu pour eux. Je suis le premier déçu de ce qui se passe aujourd’hui. J’espère qu’on va rester sur une certaine forme de solidarité pour qu’on parvienne à se sortir de ce pétrin. Personne ne mérite ça : ni les supporters, ni vous (les médias), ni les joueurs… Il faut qu’on arrive à faire autre chose. On a déjà un match dans quatre jours pour repartir au combat. 

Antoine Kombouaré a annoncé le départ de Dennis Appiah à l’ASSE. Vous confirmez son arrivée ?

Pour l’instant, je ne parlerais pas de ça. Ce n’est pas à moi d’en parler…

 

Les mots de Batlles après Annecy - ASSE

Face à la presse, à l'issue d'Annecy - ASSE (2-1), Laurent Batlles est revenu sur la nouvelle sortie de piste des Verts, plus que jamais derniers de Ligue 2. Il a également évoqué la première entrée de Gaëtan Charbonnier.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.