ASSE - L'analyse de Laurent Hess : « Puel n'y arrive vraiment pas, la situation devient critique »
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE - L'analyse de Laurent Hess : « Puel n'y arrive vraiment pas, la situation devient critique »

L'ASSE a concédé contre Bordeaux (1-2) une 3e défaite consécutive qui l'enfonce encore un peu plus dans la zone rouge...

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

«  Il y a les 90 ans du stade, à nous d’être au niveau, on sait que nos supporters le seront. À nous de nous en montrer digne » : Claude Puel avait promis une réaction de son équipe en recevant la lanterne rouge girondine, après les défaites à Marseille (1-3) et Montpellier (0-2). Mais si l'ASSE n'a pas fait son plus mauvais match face au FCGB, elle a encore perdu. Son bourreau du soir se nomme Hwang, auteur d'un doublé, avec un but d'entrée de jeu et un autre peu après l'égalisation de Khazri à l'entame du dernier quart d'heure. Malheureux, les Verts ont eu une balle de 2-2 dans le temps additionnel mais Moukoudi a vu sa tentative repoussée sur la ligne par... une flaque d'eau, puis par Pembélé.

Les supporters perdent patience

Avec cette 3e défaite de rang, l'ASSE reste 19e au classement, devant le FC Metz, ce qui a rendu assez malvenu le feu d'artifices tiré après la rencontre pour fêter les 90 ans d'un Chaudron loin de faire le plein (23 869 spectateurs seulement). Agacés, les Magic Fans ont demandé « une équipe digne de son public », avant que les joueurs viennent au pied du kop nord pour leur promettre de ne pas lâcher. Un discours qui a aussi été celui de Puel et de Moukoudi à leurs passages devant les médias. Mais il en faudrait plus pour rassurer le peuple vert alors que l'ASSE, avec 3 points en 6 journées, ne décolle pas, elle qui court toujours après sa première victoire, qui n'a remporté que 5 de ses 22 derniers matches à Geoffroy-Guichard, et qui va affronter Monaco, Nice et Lyon lors des trois prochaines journées...

La défense à trois n'a pas fonctionné, Ramirez n'a pas été servi

Si Puel a relevé les « bonnes intentions » de ses joueurs, ses choix face à Bordeaux ont une nouvelle fois été perdants. Maçon blessé, le manager des Verts avait opté pour une défense à trois au sein de laquelle Moukoudi, impliqué sur les deux buts bordelais, a été en grande difficulté. Ce système n'a pas aidé non plus Bouanga, improvisé piston droit, et Kolo, en difficulté en piston gauche. Idem pour Gourna, qui a disputé la deuxième mi-temps en défense centrale après la sortie sur blessure de Sow, remplacé par Camara. Et Ramirez dans tout ça ? Remplacé à l'heure de jeu, à 1-0 pour Bordeaux, l'avant-centre uruguayen, pour sa première titularisation, a multiplié les appels mais ceux-ci sont restés vains, ses nouveaux coéquipiers l'oubliant à plusieurs reprises à commencer par Khazri, même si le Tunisien, récompensé par son but, a été l'attaquant stéphanois le plus remuant et l'une des rares lueurs dans la grisaille, au sein d'une équipe toujours sans fil conducteur alors que Puel est à sa tête depuis bientôt deux ans. Et d'un club qui nage de plus en plus en eaux troubles. A l'heure où certaines sources évoquent un intérêt venu du Cambodge, avec une possible offre de rachat à hauteur de 100 M€, on peut d'ailleurs se demander si ce début de saison catastrophique ne va pas accélérer la vente du club. Car l'action ASSE risquerait de chuter fortement en cas de relégation en L2...

Pour résumer

Et une défaite de plus pour l'ASSE, la troisième consécutive... Toujours 19e de L1, le club forézien s'enfonce. Et Puel n'a pas vraiment eu le nez creux en optant pour une défense à trois face aux Girondins. Un système qui a mis en difficulté plusieurs de ses joueurs...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS