ASSE : Angers, blessés, dates FIFA, baisse des salaires, projet de rachat... Claude Puel se livre
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

ASSE : Angers, blessés, dates FIFA, baisse des salaires, projet de rachat... Claude Puel se livre

Battu à Lorient et face au RC Lens, l'ASSE doit réagir ce samedi (13 heures) sur la pelouse du SCO Angers. La conf' d'avant-match de Claude Puel et Mahdi Camara.

Zapping But! Football Club ASSE : le debrief du match face à l'AS Monaco

Le point santé

« On a eu pas mal de petits problèmes. On attend des réponses de joueurs malades ou deux qui ont eu des pépins musculaires. Mathieu Debuchy est suspendu. Whabi (Khazri) réintègre le groupe, Romain Hamouma n’est pas disponible ». 

Sur les dix jours de trêve

« La semaine a été productive j’espère qu’elle le sera jusqu’au bout du week-end. Tout le monde est revenu avec de l’envie, de l’application et de la bonne humeur. Il ne faut pas oublier que le foot reste un jeu. Il faut le pratiquer avec plaisir et sérieux. Notre état d’esprit sera de jouer gagner et gagner des matchs. Prendre des points ».

Sur le SCO Angers

« Nous avons 10 finales à jouer. À chaque fois, on devra avoir cette mentalité. Il faudra tout donner. Angers ? Ils ont un gros bloc défensif, ils sont coriaces, jouent bien en contre avec un jeu assez direct. C’est un adversaire difficile à jouer avec des lignes compactes, denses. Je m’attends à un match difficile mais ils le sont tous (…) Encore une fois, on est conscient de la situation dans laquelle on est. Les joueurs sont prêts mentalement à tout donner ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Sur les erreurs face au RC Lens

« Quand on prend un but sur un dégagement et une touche, ce sont des actions où on ne doit pas faire preuve de naïveté. Il faut un maximum de concentration.  Il faut apporter des réponses collectives offensivement et défensivement. Il ne faut pas prêter le flanc. Contre Lens, c’est rageant de concéder trois points et on ne doit pas le faire ».

Sur la problématique de la trêve internationale

« J’espère que nos internationaux pourront disputer leur match en dehors de l’Europe. Pour le moment ça n’est pas le cas. Une mise à disposition d’un international engendrerait des absences en championnat. Vu notre situation, c’est difficile de le concevoir. Nous avons alerté la Ligue. On verra en début de semaine où en est la position des instances et du gouvernement. Ça ne m’appartient pas de trouver des stratagèmes pour éviter une quarantaine. Il sera important que la Ligue apporte des précisions ».

Sur les baisses de salaires demandées

« Les baisses de salaires, cela appartiendra à chaque joueurs individuellement. Comme dans d'autres clubs, la situation leur a été présentée. Chacun agira en son âme et conscience. C'est une liberté ».

Sur le projet Roussey – Pauly

« Je n’ai pas eu la possibilité de revoir Laurent Roussey. Beaucoup de gens voudraient intervenir dans ce club et corriger des choses. Je prends ça avec beaucoup de recul. C’est un grand club qui intéresse beaucoup de monde et fait envie. Je le prends du bon côté. Cela peut bouillonner à l’extérieur mais ça ne m’intéresse pas ».

Retranscription : compte Twitter du Progrès, EVECT et France Bleu Saint-Etienne Loire

Mahdi Camara : « Tout n'est pas à jeter »
Icon Sport

Mahdi Camara : « Tout n'est pas à jeter »

Premier à s'élancer ce jeudi midi face aux micros, Mahdi Camara a dédramatiser la mauvaise série actuelle de l'ASSE. « Contre Lens, tout n’a pas été à jeter. On les a dominés, ça se voit dans les chiffres. On a été punis sur des fautes de notre part », a expliqué le milieu de terrain : « On n’est pas crispé. On sait où on en est. On sait qu'on a besoin de points. Mais il faut que l’on pousse tous dans la même direction. C'est ce qu'on essaie de faire au quotidien ».

« On s’attend à un gros match contre Angers. Il n’y a pas d’objectif de points précis sur les dix derniers matchs. Il faut essayer d’en prendre un maximum (…) On est conscient du classement. Il ne faut pas se mettre une crainte particulière », a ajouté Mahdi Camara concernant ce déplacement délicat sur la pelouse du SCO.

Sur son cas personnel, l'ancien Lavallois est plutôt heureux de sa saison : « J’ai la confiance du coach et je suis très heureux de pouvoir jouer autant. Il me conseille et me parle souvent. Quand on enchaîne les matchs, c’est plus facile de progresser. Après mon cas personnel, ce n’est pas le plus important en ce moment. Oui je suis satisfait de mon niveau, mais ce qui m’importe c’est le collectif ». Concernant la situation financière, il s'est également dit prêt à faire un geste : « Chacun va l’accueillir de façon différente. On va voir ce qu’on peut faire tous de nôtre côté. Ce club m’a formé. Je ferais un geste ».