La joie de Nadé après son égalisation
La joie de Nadé après son égalisationCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
RETOUR D'ENFER

ASSE – Angers (2-2) : Khazri et Nadé arrachent un point mérité... les notes des Verts

Menés 2-0, les Verts ont réussi à revenir au score dans le temps additionnel, le but de Mickaël Nadé récompensant leurs efforts. Wahbi Khazri avait sonné la révolte d'un joli coup franc. Voici nos notes pour l'ASSE.

Zapping But! Football Club Le journal de l'AS Saint-Etienne : Peut-on croire en des jours meilleurs?

BAJIC (4)

Green blessé, Bajic a disputé son 7e match sous le maillot vert. Et pris son premier point. Mais il a encaissé deux buts sans réaliser le moindre arrêt et s'est montré défaillant dans son jeu au pied.

CAMARA (5,5)

Latéral droit, le capitaine stéphanois a été exemplaire dans son abnégation, sa combativité. Il a contré Fulgini qui s'apprêtait à défier Bajic (49e). Un match de guerrier.

SOW (5,5)

Solide dans ses interventions, le jeune guinéen a livré une prestation satisfaisante. Il a répondu présent.

MOUKOUDI (5), puis NADE (6)

Moukoudi a fait parler sa puissance en première mi-temps mais il n'est pas réapparu au retour des vestiaires, blessé. Remplacé par NADE, auteur d'un retour devant Boufal (65e) et surtout du coup de tête égalisateur, au fin fond du temps additionnel.

MACON (4), puis BOUANGA

Pour son retour après deux mois d'absence, Maçon a fait preuve d'une grosse détermination. Auteur d'une frappe lointaine (11e), il est allé de l'avant, a apporté des centres. Mais il a eu du déchet, peu à l'aise avec son pied gauche, et a été devancé par Traoré sur l'ouverture du score. Remplacé par BOUANGA, incisif et auteur du corner de l'égalisation à 2-2.

NEYOU (5), puis AOUCHICHE

Devant la défense, Neyou a eu plus d'impact que lors de ses sorties précédentes à la récupération du ballon. Mais il a raté quelques passes faciles avant de céder sa place à AOUCHICHE, 5e changement de Puel face au SCO, Ramirez restant jusqu'au bout sur le banc...

GOURNA (5,5)

Actif, le jeune milieu a eu du répondant physiquement. Et malgré du déchet dans ses transmissions, il n'a rien lâché jusqu'au bout, avec à la clé cette passe décisive pour la tête de Nadé.

MOUEFFEK (4), puis NORDIN

Pour son premier match de la saison, Moueffek a apporté sa générosité et sa puissance. Mais il s'est blessé après son duel perdu avec Fulgini sur le second but du SCO. Remplacé par NORDIN, percutant dès ses premiers ballons.

BOUDEBOUZ (6)

En pointe haute du 4-4-2 losange mis en place par Puel, l'Algérien a été très en vue en première mi-temps. Il s'est arraché et a distillé de bons ballons, rappelant une nouvelle fois, comme lors du derby, qu'il a encore de beaux restes et une qualité technique très au dessus de la moyenne. Un coup franc qui a chatouillé la lucarne (32e). Il a éclairé le jeu de l'équipe, même s'il a baissé le pied sur la fin.

KHAZRI (7)

Encore une fois, le Tunisien a été exemplaire. Dès le début du match, son pressing a fait mal aux Angevins, avec cette récupération dans la surface vendangée par Krasso (2e). Un joli coup franc pour ramener l'équipe à 2-1 et une combativité de chaque instant. Le kop nord ne s'y est pas trompé en scandant son nom.

KRASSO (2), puis HAMOUMA

Préféré à Ramirez, Bouanga et Hamouma, Krasso, lent et emprunté, a été en grande difficulté d'entrée de jeu. Son match n'a été qu'une succession de contrôles ratées, de mauvais choix. Pas au niveau de la L1. Remplacé par HAMOUMA, bien plus à l'aise avec le ballon et auteur d'une tête plongeante facilement captée par Bernardoni (88e).

Pour résumer

Menés 2-0, les Verts ont réussi à revenir au score dans le temps additionnel, le but de Mickaël Nadé récompensant leurs efforts. Wahbi Khazri avait sonné la révolte d'un joli coup franc. Les entrants ont apporté. Parmi les titulaires, Jean-Philippe Krasso a montré ses limites.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS