ASSE – AS Monaco (0-4) : les notes des Verts, mangés tout crus
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DEROUTE

ASSE – AS Monaco (0-4) : les notes des Verts, mangés tout crus

L'ASSE n'a pas fait le poids, étrillée par l'AS Monaco dans un Chaudron où elle n'a remporté qu'un seul de ses 13 derniers matches...

Zapping But! Football Club ASSE : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

BAJIC (3)

Moulin positif au Covid, Bajic a vécu sa 2e titularisation de la saison après celle à Sochaux (0-1) en Coupe de France, où il n'avait rien eu à faire après avoir encaissé un but d'entrée. Sauvé par sa barre puis par son poteau sur un tir et un penalty de Jovetic (8e, 12e), il a ensuite encaissé quatre buts, sans faire le moindre arrêt. Et sans être responsable non plus. Dur dur...

SOW (2)

Très bon lors de la victoire à Angers (1-0), le jeune guinéen a été reconduit dans la défense à trois axiaux. Mais du côté de Debuchy, il a eu beaucoup d'espace à couvrir. Et après une première mi-temps correcte, il a fini par couler avec le navire. Impliqué sur le but de Diop, qui l'a devancé sur la passe en retraite de Neyou.

CISSE (3)

Au centre de la défense à trois, la tour de contrôle sénégalaise n'a rien contrôlé du tout, Monaco jouant beaucoup au sol et surtout beaucoup trop vite. Il apporte sa taille dans les airs, mais niveau technique et relances...

KOLODZIEJCZAK (2)

Axial gauche, Kolo avait été costaud à Angers. Il l'a été beaucoup moins contre Monaco. Latéral gauche en deuxième mi-temps, il a pris l'eau. Pas très clair sur les deux derniers buts. Comme sur le premier...

DEBUCHY (3)

De retour de suspension, Debuchy a évolué en piston droit. Si on pouvait avoir des doutes sur sa capacité à tenir ce poste, sa prestation les a malheureusement confirmés. Un penalty concédé, beaucoup de mal à contenir Diop, il a fait ses 35 ans. Mis sur le reculoir, il n'a rien apporté offensivement.

NEYOU (3), puis RIVERA

Gêné ces derniers semaines par une douleur à la cuisse, Neyou a eu quelques éclairs. C'est lui qui a adressé la première frappe cadrée stéphanoise (63e), avant de provoquer le 3e but monégasque sur une passe en retrait interceptée par Diop. Remplacé dans la foulée par RIVERA, dont on se demande toujours quel peut-être le niveau...

CAMARA (3)

L'ancien pensionnaire du centre de formation enchaîne. Stéphanois le plus régulier de la saison, il n'a pas surnagé.

TRAUCO (3), puis ABI (2)

Trauco n'aime pas trop jouer en piston et cela s'est vu en première mi-temps, où sa responsabilité a été engagée sur l'ouverture du score de Jovetic. Remplacé à la pause par ABI (3), venu occuper l'aile droite du 4-2-3-1 mis en place par Puel. Un positionnement surprenant qui n'a guère convaincu.

BOUDEBOUZ (2), puis YOUSSOUF

Après sa bonne rentrée à Angers, Boudebouz a retrouvé une place de titulaire. Mais il n'a jamais pu mettre l'équipe dans le sens de la marche, incapable d'accélérer le jeu et de servir les attaquants. Remplacé par YOUSSOUF, qui n'a pas suffi pour colmater les brèches, béantes au milieu.

KHAZRI (3), puis MODESTE

Buteur une semaine plus tôt à Angers, Khazri a eu le mérite de se battre, mais il n'a fait aucune différence. Un coup franc dans le mur. Remplacé par MODESTE, inexistant et averti pour un tacle à retardement dangereux, symbole de son impuissance ert de sa frustration.

BOUANGA (3), puis MOUEFFEK

Bouanga semblait en jambes en début de rencontre. Mais ses appels sont restés vains et il a vite disparu de la circulation. Aucune occasion à son actif. Remplacé par MOUEFFEK, à 0-4.