ASSE - AS Monaco : Cissé et Puel face aux médias, suivez la conférence de presse des Verts
Claude Puel (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Benjamin Danet
CONFÉRENCE DE PRESSE

ASSE - AS Monaco : Cissé et Puel face aux médias, suivez la conférence de presse des Verts

Claude Puel et le défenseur Pape Cissé sont en conférence de presse à deux jours de recevoir l'AS Monaco en ouverture de la 30e journée de Ligue 1 (21h).

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le revenant Wahbi Khazri

C'est avec près de 50 minutes de retard que vient de débuter la conférence de presse de l'ASSE, à deux jours de son match face à l'AS Monaco. Rendez-vous crucial pour les Verts qui, on l'espère pour eux, seront plus ponctuels sur le terrain que face aux micros. Devant les journalistes, le défenseur central Pape Cissé, tout d'abord, qui est nécessairement revenu sur la victoire des Verts, le week-end dernière, contre le SCO d'Angers (1-0).

Des propos retranscrits par le compte twitter de nos confrères du Progrès. "À Angers, on a été solidaires, bien organisés. On s’est donné à fond jusqu’au bout. On doit être plus efficaces. Il nous manque encore des points pour nous maintenir. Face à Monaco, on va tout faire pour relever le défi, contre une équipe qui joue le titre. Ce sera un gros match, ils mettent beaucoup de buts. Il faudra bien se préparer et bien s'adapter. Quel système de jeu je préfère ? Il faut s’adapter à chaque système que le coach met en place. On travaille pour ça à l’entraînement."

C'est ensuite Claude Puel qui est arrivé face aux micros. Et de vite présenter le difficile adversaire qu'est l'AS Monaco. "On ressort avec une victoire et un match bien négocié avec Angers. Mais Monaco, ce sera un autre style avec des joueurs qui ont beaucoup de qualités. C’est un défi plus important. A Monaco, à l’aller, je considère qu’on a perdu deux points. Ils n’ont pas été très dangereux, on concède un but qu’on ne doit jamais concéder. Ce sera un match différent vendredi."

Place, désormais, pour les Verts et leur entraîneur un long sprint de 9 matches afin d'assurer le maintien. "C’est un long sprint. Il reste neuf matches. On doit se donner à fond, être prêts à tout. On voit qu’aucune équipe autour de nous ne va lâcher. Et nous non plus. Au niveau des joueurs, on fera le point pour Neyou, Gourna et Moukoudi. Hormis Maçon et Hamouma, le reste de l'effectif est opérationnel. Debuchy revient de suspension."

A enfin été évoqué le problème des joueurs sélectionnés lors de la prochaine trêve internationale. Un problème car comme l'exige la règle sanitaire actuelle, chaque personne qui quitte la France pour un aller et retour à l'étranger doit être isolé sept jours. Or, les Verts disputeront un match capital en vue du maintien à Nîmes trois petits jours après le dernier match international. "Il ne sera pas possible pour les clubs de libérer leurs internationaux dans les conditions actuelles, je ne vois pas comment cela est réalisable.".