Abdoulaye Bakayoko
Abdoulaye BakayokoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
REVELATION

ASSE : avant Bordeaux, le jeune Bakayoko a encore marqué des points

Pour sa troisième apparition chez les pros, Abdoulaye Bakayoko a livré un bon match contre Brest (2-1). Et gagné sa place pour cette fin de saison ?

Zapping But! Football Club ASSE : Pascal Dupraz a-t-il un avenir à Sainté ?

A son avantage lors de ses deux premières apparitions en L1 face à Lens (1-2) et à Lyon (0-1), Abdoulaye Bakayoko était ensuite redescendu en réserve. Cela avait pu surprendre dans la mesure où il n'avait vraiment pas déçu, mais le Mercato des Verts était passé par là, avec les arrivées d'Eliaquim Mangala et Falaye Sacko. Bakayoko avait été invité à refaire ses gammes, mais en N3, ses prestations n'avaient pas été très convaincantes, laissant penser que le jeune défenseur avait peut-être eu du mal à accuser le coup, déçu de que ses débuts prometteurs soient restés sans lendemains. On pensait que Bakayoko pourrait être une option pour palier l'indisponibilité de Sacko mais après la blessure du Malien contre Troyes, c'est vers Mahdi Camara, contre Marseille (2-4), et vers Harold Moukoudi, à Lorient (2-6), que Pascal Dupraz s'était d'abord tourné. Deux choix pas vraiment concluants qui ont incité le coach des Verts a faire à nouveau appel à Bakayoko le week-end dernier pour la réception de Brest (2-1). Avec bonheur, puisque l'ASSE a renoué avec la victoire et que l'Ivoirien a rendu une bonne copie.

Dupraz l'a félicité, et il n'a pas été le seul

Du haut de ses 19 ans, le numéro 33 des Verts a eu un peu de retard à l'allumage, mais après deux interventions délicates, il a livré un match sérieux, remportant la plupart de ses duels et relançant proprement. Perclu de crampes à sa sortie, quand il fut remplacé par Zaydou Youssouf, Bakayoko a tout donné et cela lui a valu les félicitations de son coach après la rencontre. « Il a montré qu'il avait du cran, a commenté Dupraz. Il prouve que la formation est de qualité à Saint-Etienne. Je le savais et je m'en rends compte au quotidien. Bravo à lui. Il a eu des crampes, c'est à cause de la différence qu'il peut y avoir entre la N3 et la L1, mais c'est un vaillant. C'est un vaillant au coeur vert supplémentaire. » Paul Bernardoni ne tarissait pas d'éloges lui non plus. « Le fait qu'il finisse avec des crampes montre bien qu'il a tout donné. Il a fait un super match. » « Baka a été comme un soldat, il a 19 ans, il est jeune, c'est pas facile de rentrer dans l'équipe après le match de Lorient surtout à cette période là de la saison où tous les points comptent. Il a fait un très bon match », a ajouté Eliaquim Mangala. De toute évidence, le natif d'Agou a marqué des points pour cette fin de saison. Avec sa vitesse et sa qualité de relances, il est sans doute le défenseur stéphanois dont les caractéristiques se rapprochent le plus de Falaye Sacko. Si Saidou Sow s'apprête à réintégrer le groupe, et si Pascal Dupraz ne semble condamner ni Harold Moukoudi ni Timothée Kolodziejczak, les deux principales victimes de la déroute au Moustoir, on devrait donc revoir Bakayoko rapidement. Peut-être même dès cette semaine, s'il a bien récupéré de son match face à Brest.

 

Pour résumer

Pour sa troisième apparition chez les pros, Abdoulaye Bakayoko a livré un bon match contre Brest (2-1). Et gagné sa place pour cette fin de saison ? « Il a montré qu'il avait du cran, a commenté Dupraz. Il prouve que la formation est de qualité à Saint-Etienne. C'est un vaillant au coeur vert supplémentaire. »

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.