ASSE : avec X3 France et ses 69 milliards, Pauly et Roussey veulent mettre fin au Cirque Pinder chez les Verts !
Laurent RousseyCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PROJET

ASSE : avec X3 France et ses 69 milliards, Pauly et Roussey veulent mettre fin au Cirque Pinder chez les Verts !

Ce mercredi, Jacques Pauly et Laurent Roussey ont tenu une conférence de presse où ils ont présenté leur projet de reprise de l'ASSE. Le duo disposerait de moyens colossaux, via le groupe X3 France.

Zapping But! Football Club ASSE : le debrief du match face à Bordeaux

C'est à l'hôtel Ibis la Terrasse de Saint-Etienne que Jacques Pauly avait convié certains journalistes stéphanois ce mercredi afin d'évoquer son projet de reprise pour l'ASSE. A ses côtés, Laurent Roussey, promis au rôle de directeur sportif en cas de réussite du projet, mais aussi Philippe Miozzo, qui a pris la parole, d'entrée. Et annoncé la couleur... « En tant que directeur général de X3 France, nous sommes là pour développer notre projet de reprise du club, un club qui m'est cher puisque je suis supporter. Certains avaient dit il y a deux ans que nous étions le Cirque Pinder, mais on voit bien aujourd'hui, malheureusement, que le Cirque Pinder est à l'intérieur du club. Il est grand temps que les choses changent, que des gens sérieux reprennent l'ASSE. » Et ces gens sérieux, Miozzo, Roussey et Pauly espèrent donc être ceux-ci.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Pauly : « Nous sommes preneurs, pas acheteurs »

« Nous sommes preneurs, pas acheteurs, a ensuite expliqué Pauly. Je ne vais pas acheter l'ASSE alors que j'ai déjà versé 400 M€ pour en acheter des parts en 2009. On va voir comment on peut récupérer le club ». Pauly avait déjà tenu une conférence de presse, au même endroit, en 2018, pour rappeler ses mésaventures, ces 400 M€ déposés au Crédit Agricole d'Aurec-sur-Loire afin de racheter les parts de Roland Romeyer et Adao Carvalho, avant de voir le compte ouvert en janvier 2009 être fermé un mois plus tard, pour d'obscures raisons...

« On m'avait dit que j'avais remis des faux mais la validité des documents m'avaient ensuite été confirmée au Luxembourg et à Londres. Des personnes sont intervenues pour empêcher les investissements et tout est tombé à l'eau ». Mais ce qui a changé depuis deux ans, c'est que Pauly a maintenant X3 France avec lui... « Ses actifs à la cotation aujourd'hui, c'est 69 Milliards, soutient-ils. J'ai gagné la confiance de gens très puissants. On a les moyens. Je suis très motivé pour récupérer mes 400 M€. »

Roussey : « Le but ne sera pas de faire du fric »

Selon Roussey, « X3 France est une association à but non lucratif. Le but ne sera donc pas de faire du fric. On a des idées différentes. Notre argent, ce sera uniquement pour faire rayonner à nouveau l'ASSE. » « Ce n'est pas nous qui prendrons des dividendes, soutient aussi Miozzo. L'ASSE, c'est le club idéal pour nous permettre de nous développer, pour développer le protocole X3, avec tous ses supporters. Il faut que le supporter se sente aussi important individuellement que le club l'est pour lui. »

Et à Roussey de conclure : « L'ASSE, c'est ma seconde famille. Je réside toujours ici, à La Tour-en-Jarez, entre Geoffroy-Guichard et L'Etrat. J'ai été joueur, j'ai fait partie de la dernière équipe championne de France, avant la caisse noire. Ensuite, comme entraîneur, j'ai eu un certain succès puisqu'on avait ramené l'ASSE en Coupe d'Europe après 26 ans d'absence. Mais il s'était passé beaucoup de choses sur la fin, ça a été une blessure pour moi. Aujourd'hui, Jacques Pauly, dont je suis les travaux depuis 25 ans, dispose de grandes capacités financières. On peut permettre à Saint-Etienne de retrouver la lumière, de briller à nouveau au plus haut niveau européen. Ça peut paraître prétentieux mais ce n'est pas utopique. On peut rendre à l'ASSE tout son prestige. »