Roland Romeyer (ASSE)
Roland Romeyer (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
QUATRE VÉRITÉS

ASSE : Batlles, Dupraz, menaces de mort... Romeyer vide son sac !

Interrogé longuement par Le Progrès, Roland Romeyer, qui a pris du recul chez les Verts, a profité de l’occasion pour déballer tout ce qu’il avait à dire sur l’actualité de l’AS Saint-Étienne. Morceaux choisis.

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

Le départ de Claude Puel

« Depuis la nomination de Claude Puel, je n'assure plus la direction sportive du club et j'avais alors déploré certains de ses choix concernant l'effectif. Je m'inclus cependant dans la responsabilité de cet échec collectif, comme mon associé, la direction et les joueurs. Il serait indécent de rejeter la faute sur Pascal Dupraz, il a donné le maximum, il a fait son job. »

L’arrivée de Laurent Batlles

« Laurent Batlles a joué à l'ASSE et aime le club, son environnement, ses supporters. Il y a occupé plusieurs postes, il connaît bien le club et ses salariés. Ces derniers sont ravis de le retrouver. Je suis heureux qu'il revienne, j'avais d'ailleurs regretté que Ghislain Printant ne le prenne pas comme adjoint numéro un... »

Podcast Men's Up Life
 

Les menaces de mort

« J’ai reçu des menaces de mort… Cinq fois, des individus se sont rendus dans mon village. Ils ont détérioré des panneaux de circulation et de signalisation avec des inscriptions ou en collant des affiches ; ils ont posé des banderoles dont une grande dans une propriété voisine ; ils se sont introduits dans ma propriété en escaladant le portail ; ils ont tagué sur le mur de ma propriété et jeté de pots de peinture ; ils ont tiré en pleine nuit des fumigènes et jeté des bombes agricoles chez moi. Mais je pense surtout à ma famille régulièrement agressée verbalement. Ce que je regrette beaucoup, c’est cette incitation à la haine. Malgré toutes ces attaques, il n’a jamais été question pour moi de déménager. Je n’ai pas, non plus, appelé Eric Blondel pour renforcer une soi-disant protection rapprochée (...) Jean-François Soucasse n’a jamais fait mention d’un plan Leproux. À ma connaissance, le dialogue a toujours été entretenu avec les groupes de supporters. Je fais confiance à Jean-François et ses équipes pour trouver les solutions adaptées. »

Pour résumer

Interrogé longuement par Le Progrès, Roland Romeyer, qui a pris du recul chez les Verts, a profité de l’occasion pour déballer tout ce qu’il avait à dire sur l’actualité de l’AS Saint-Étienne. Morceaux choisis avec des passages savoureux.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.