Denis Bouanga
Denis BouangaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CONTRE-PERF

ASSE : Bouanga refait le coup de la panne !

En manque de réussite et de confiance ces derniers mois, Denis Bouanga a affiché à nouveau son meilleur visage au meilleur moment pour les Verts ces dernières semaines... avant de retomber dans ses travers contre Troyes (1-1).

Zapping But! Football Club ASSE : Pascal Dupraz a-t-il un avenir à Sainté ?

Il y a deux ans, Denis Bouanga avait été stoppé dans son élan par le Coronavirus. Arrivé de Nîmes durant l'été, l'international gabonais avait flambé. Il totalisait 12 buts au moment de l'arrêt des compétitions à cause de la pandémie, dont 2 en Coupe de France, avec une place de finaliste à la clé, le tout assorti de 5 passes décisives. Une première saison réussie, donc. Mais la suite fut plus compliquée. Après un été marqué par plusieurs rumeurs de transfert, avec des intérêts plus ou moins avérés de Rennes et de clubs anglais, espagnols ou italiens, l'ancien Croco termina l'exercice 2020-21 avec un bilan de 7 buts et 4 passes décisives.

« Je cogitais »

Pas franchement la panacée. Critiqué, victime d'insultes à caractère raciste par des Ultras virés aussitôt par les Magic Fans, Bouanga (27 ans) est passé par des moments difficiles. Il avait perdu à la fois son football, sa confiance et son sourire...« Je me suis posé beaucoup de questions, je cogitais, je n'étais pas très bien, avait-il confié avant le déplacement à Lille (0-0). A la CAN j'ai su trouver mon football. Depuis mon retour je me sens bien, le groupe vit bien. L'état d'esprit a changé, il y a eu des recrues, de bons résultats. Il y a plus de concentration, il y a plus de joie, l'esprit de conquête qu'on a quand on débute le match, c'est nouveau ». Et le n°20 des Verts s'est affiché à nouveau sous son meilleur jour.

Contre Troyes, il s'est vraiment raté en beauté

Alors qu'il n'avait inscrit que 3 buts lors de la première partie de saison (aucune passe décisive), il vient de faire trembler les filets à deux reprises à Paris (1-3) et face à Metz (1-0), mais aussi de délivrer 2 passes décisives contre Strasbourg (2-2). Fort de la confiance de Pascal Dupraz, qui voit en lui « des qualités de joueur de Ligue des champions », Bouanga semblait bien parti pour terminer en beauté sa saison et il était attendu vendredi dernier contre Troyes (1-1). La déception de le voir passer complètement à côté de son match n'en a été que plus grande. Sans mordant, le Gabonais a attendu les ballons plus qu'il ne les a attaqués, perdant beaucoup de duels face à des Troyens plus agressifs. Fort de la confiance de Dupraz, l'ancien Croco est resté sur le terrain jusqu'au bout, mais il s'est déchiré jusqu'à son dernier geste, un contrôle approximatif, sur une ouverture de Mangala, qui faisait suite à une frappe du gauche complètement dévissée qui avait terminé sa course dans le kop nord quelques minutes plus tôt. Une prestation à vite oublier...

Pour résumer

En manque de réussite et de confiance ces derniers mois, Denis Bouanga a affiché à nouveau son meilleur visage au meilleur moment pour les Verts ces dernières semaines... avant de retomber dans ses travers contre Troyes (1-1)...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.