ASSE : Boudebouz, enfin le bout du tunnel ?
Ryad BoudebouzCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PLACARD

ASSE : Boudebouz, enfin le bout du tunnel ?

Ryad Boudebouz n'a pas été vu une seule fois sous le maillot vert cette saison. Malgré son départ avorté au Qatar le mois dernier, Claude Puel ne l'a toujours pas convoqué dans le groupe après dix journées de championnat. Mais ce pourrait être pour bientôt...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur les choix de Claude Puel

Est-ce que Ryad Boudebouz reportera un jour le maillot vert ? Mohamed Toubache-Ter, proche du joueur, avait répondu à un supporter stéphanois qui imaginait l'Algérien titulaire contre Lyon : « Je préfère te le dire maintenant, ton pressentiment est mauvais ! ». Et à l'insider de préciser : « Ça serait cool de cesser de parler de pépin physique au sujet de Ryad Boudebouz. Le milieu offensif n'a ni déchirure, ni problème à la cheville, ni problème au dos, ou à la cuisse ! Ça commence sérieusement à devenir lassant »...

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Le joueur garde le silence

De son côté, l'ancien bastiais reste d'une grande discrétion. En début de saison, son ami Toubache-Ter, encore lui, avait simplement dit qu'il n'envisageait pas un départ. Qu'il était disposé à accepter les choix de Claude Puel, et surtout déterminé à ne rien lâcher pour changer les plans de son coach. « Partir remplaçant ? Aucun problème. Se plier au choix du coach ? Aucun problème. Le joueur respecte cela, respecte l'institution, et respecte les supporters », avait tweeté l'insider le 6 août dernier. Trois mois plus tard, la situation de Boudebouz n'a pas channgé. Le joueur est écarté depuis la finale de la Coupe de France face au PSG (0-1) le 24 juillet dernier. L'Algérien avait pourtant réalisé une bonne préparation estivale, en attestent ses deux buts inscrits en amical face à Charleroi (4-0), mais il avait pas retenu dans le groupe pour le stage à Dinard en août dernier. Et depuis, après dix journées de championnat, il n'a pas été réintégré. Acheté 3,5 M€ au Betis Séville à l'été 2019, Boudebouz avait failli signer au Qatar SC à la fin du mois d'octobre, mais son transfert avait capoté. Mais ce n'est pas pour autant que Puel l'a réintégré dans le groupe. Avec un salaire de 200 000 € brut par mois, le Fennec faisait partie des joueurs dont l'entraîneur de l'ASSE souhaitait se séparer cet été, afin d'alléger la masse salariale, à l'instar de Wahbi Khazri et Miguel Trauco. Mais contrairement à l'ex-Sochalien, le Tunisien et le Péruvien ont été réintégrés...

Après Khazri et Trauco, il ne manque plus que lui...

Pour la grande majorité des observateurs, Loïc Perrin notamment, et des supporters des Verts, l'ASSE aurait besoin de plus d'expérience sur le terrain afin d'encadrer les jeunes joueurs. Une expérience que pourrait apporter Boudebouz qui compte près de 300 matches de Ligue 1 à son actif, et que n'a pas Adil Aouchiche, son « remplaçant ». Recrue phare du Mercato estival, le milieu de terrain de 18 ans alterne le bon et le moins bon depuis le début de la saison. Malgré des qualités techniques évidentes, le Titi parisien a montré qu'il était encore un peu tendre dans les duels, et qu'il devait encore se remplir physiquement...

Avec un seul petit but inscrit la saison passée en 24 matches de L1, Boudebouz n'avait pas su faire oublier le départ de Rémy Cabella. Mais il avait toutefois su réchauffer le cœur du peuple vert, dans une saison ô combien difficile... D'abord, avec son offrande déposée sur la tête de Robert Beric (90e) face à l'OL (1-0), pour la première de Puel sur le banc stéphanois. Puis sur son but face à Rennes (2-1), en demi-finale de la Coupe de France.

Ces derniers jours, il était malade

Après la rencontre, le joueur qui avait dû faire face à de nombreuses critiques depuis son arrivée dans le Forez, n'avait pas caché son émotion : « Ce but est le plus gros soulagement de ma vie, le plus important de ma carrière », avait-il confié, au bord des larmes. Avant d'ajouter : « Quoi qu'il arrive, je suis ici, je suis bien et j'ai envie de me battre pour réussir. » Un but, une émotion et un attachement au maillot qui avaient contribué à faire augmenter considérablement sa côte auprès du peuple vert. Mais pas de Puel, malheureusement pour lui... Toutefois, Le coach des Verts a donné des nouvelles de son joueur avant le derby... « Boudebouz est malade depuis la semaine dernière », a-t-il expliqué en conférence de presse, à l'heure d'évoquer les joueurs qui seraient absents à Lyon. C'était la première fois que Puel mentionnait le nom de l'Algérien dans cette liste. Et ce n'était peut-être pas anodin... Le retour de Boudebouz pourrait même intervenir dès ce vendredi, en amical, contre Grenoble.