ASSE : Buisine, les vraies raisons de sa possible éviction
Jean-Luc BuisineCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
REVELATIONS

ASSE : Buisine, les vraies raisons de sa possible éviction

Au terme d'un Mercato quasi atone, le directeur du recrutement de l'ASSE serait dans l'oeil du cyclone... Explications.

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

Après le responsable de la communication Philippe Lyonnet, un autre cadre de l'ASSE pourrait quitter le club ces prochaines semaines. Il s'agit de Jean-Luc Buisine. Selon plusieurs sources, le responsable de la cellule de recrutement des Verts est en effet sur la selette après un Mercato particulièrement atone qui a vu Ignacio Ramirez, seule recrue du club, arriver en prêt lors des dernières heures du marché, sans option d'achat. Et ce après deux dernières campagnes de recrutement peu concluantes, avec notamment les prêts de Panagiotis Retsos et Anthony Modeste. Des flops dont Buisine pourrait bien faire les frais.

Des ratés et peu d'idées

En interne, l'ancien lillois se voit reprocher certains griefs. Son manque d'idées notamment. Buisine n'aurait pas été assez force de propositions et se serait un peu trop contenté de cibler des joueurs qui lui étaient proposés par les agents. Il aura fallu que le duo présidentiel tape du poing sur la table le dernier jour du marché pour que l'ASSE finisse par recruter un attaquant, Ignacio Ramirez. L'Uruguayen a évité ainsi à l'ASSE d'être le seul club européen à ne pas recruter le moindre joueur cet été. Mais hormis ce « renfort » de dernière minute, le club forézien n'aura pas réussi à recruter un défenseur central, autre priorité de Puel. Ni à dégraisser, si ce n'est par le biais de prêts (Abi, Palencia) ou de rupture de contrat (Katranis). Sa seule vente ? Le jeune Tyrone Tormin, à Niort. Pas de quoi renflouer les caisses, donc...

Des fritures sur la ligne avec Puel

Un an et demi après son arrivée suite au départ de David Wantier, remercié, Buisine est le fusible tout trouvé, même s'il est difficile de lui reprocher de ne pas avoir trouvé preneur pour Boudebouz ou Diousse, pour ne citer qu'eux... Le fonctionnement interne de la cellule de recrutement a été montré du doigt par plusieurs agents de joueurs, tout au long de l'été. Parmi eux, certains se sont étonnés que Puel refuse des joueurs que Buisine estimait intéressants, qui correspondaient selon lui aux profils recherchés par le manager général des Verts. C'est ce qui pourrait expliquer que Buisine, sans doute lassé, n'aurait plus soumis à Puel certains noms d'éventuelles recrues proposées, lors des derniers jours du marché...

Buisine vers la sortie à l'ASSE ?

Un an et demi après son arrivée suite au départ de David Wantier, remercié, Buisine est le fusible tout trouvé, même s'il est difficile de lui reprocher de ne pas avoir trouvé preneur pour Boudebouz ou Diousse, pour ne citer qu'eux... Le fonctionnement interne de la cellule de recrutement a été montré du doigt par plusieurs agents de joueurs, tout au long de l'été...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS