Pascal Dupraz
Pascal DuprazCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

ASSE : Dupraz annonce deux bonnes nouvelles et se tient prêt au combat face à Metz

Ce vendredi, Pascal Dupraz a fait face aux micros pour évoquer le match de la peur de dimanche (13h) opposant son ASSE au FC Metz. Fidèle à lui-même, le Haut-Savoyard a dit les choses clairement et fait un point santé sur son effectif.

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

Le point santé

« Sont forfaits : Hamouma bien malheureusement, vous êtes au courant. Saidou a cause de sa cheville, Enzo, Yvann Maçon et c’est tout. Wahbi ça va beaucoup mieux. On va attendre demain. J’ai bon espoir de le voir dans le groupe comme Sako. »

Des nouvelles de Maçon

« Maçon sera également forfait suite à son arthroscopie, il y en a pour un peu de temps. On a tout de même espoir de le revoir avant la fin de la saison. »

Sur l'importance de Metz

« C'est une finale supplémentaire. On en a manqué quelques unes depuis qu'on est arrivé. Il se trouve que cette fois, c'est face à un concurrent direct. On l'aborde comme n'importe quel match. L'ambition est d'accrocher le FC Metz à notre tableau de chasse ».

Sur la dynamique à relancer

« Les matchs s'égrènent, il nous faut en gagner encore beaucoup. C'est important de relancer la machine. L'état d'esprit est remarquable à l'entraînement, et l'intensité s'accroît. Il y a davantage de compétition dans le groupe ».

Sur le bon état d'esprit

« Il y a une intensité remarquable à l’entraînement. Il y a davantage de compétition dans le groupe et de belles attitudes. C’est cette attitude aussi qui fait revenir le public au stade dimanche (…) Les joueurs ont juste envie de bosser tout autant que l'administratif, nos jardiniers ou nos supporters qui veulent venir au stade. Il y a un vrai alignement ».

Sur les soucis défensifs

« On a pris 5 buts en deux matchs, ce qui est trop encore une fois. Mieux on défend, mieux on attaque. Les derniers résultats montrent que l'on doit s'améliorer. Cela montre aussi que rien n'est acquis lorsqu'on ouvre la marque, et que rien n'est perdu en prenant le premier but. Metz marque peu, donc il serait de bon ton de ne pas en prendre. Il faut que l'on arrête de donner des buts et d'être en capacité de répondre à l'exigence lorsque l'on n'a pas le ballon. Même si offensivement c'est mieux, on allonge les séquences de jeu, c'est par intermittence. J'attends le match référence ».

Sur la course au maintien

« Généralement, le championnat se joue sur les mois de mars et avril. Ce ne sera pas vraiment différent des saisons précédentes. Il y a de fortes chances que la bataille pour le maintien se poursuive en mai. Chaque match vaut trois points, celui de Metz aussi. On a eu la bonne idée de les prendre à Clermont, j'espère qu'on le refera. Jusque-là, on était le bonnet d'âne, maintenant on a rejoint un troupeau de cancres avec 22 points. Notre groupe ne lâche pas et je sens désormais de l'enthousiasme. Si on carbure en plus de quelques ratés au-dessus, peut-être qu'on pourra parler de gruppetto avec d'autres équipes nous rejoindre en galère. Nous avons notre sort entre nos mains. Il faut avoir de l'impact sur nos matchs et prendre le positif ».

Sur l'arbitrage français

« Je vais rester dans le mode qui est le mien, l'arbitrage français fait partie des meilleurs en Europe. Malgré la soi-disant pression du PSG sur les arbitres, ils ont été très bons contre Paris ».

Sur le soutien populaire contre Metz

« Plus de 30000 spectateurs ce week-end, rien que ça, c'est exceptionnel. On ne peut pas s'imaginer la fierté que cela suscite chez les joueurs. Ce sont eux qui m'informent. J'espère vivre un Geoffroy-Guichard à guichets fermés. Ce match de dimanche, c'est LE rendez-vous. La semaine s'est bien passée mais c'était long, on a tous envie d'y être. 10€ ça reste un sacrifice par les temps qui courent. Les pâtes ont pris 40% ».

Sur le rôle de Denis Bouanga

« Denis doit être le futur Romain Hamouma de l'ASSE. Il a des qualités incroyables. Des qualités Champions League, mais j'avais l'impression qu'il ne les exploitait pas. »

Retranscription : compte Twitter du Progrès et France Bleu Saint-Etienne.

La conf' de Dupraz avant ASSE - Metz

Ce vendredi, Pascal Dupraz a fait face aux micros pour évoquer le match de la peur de dimanche (13h) opposant son ASSE au FC Metz. Fidèle à lui-même, le Haut-Savoyard a dit les choses clairement et fait un point santé sur son effectif.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.