Pascal Dupraz (ASSE)
Pascal Dupraz (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

ASSE : Dupraz annonce la première de Crivelli, calme le jeu sur le maintien et fait une promesse aux supporters

L'entraîneur de l'ASSE Pascal Dupraz était présent en conférence de presse à la veille du match d'ouverture de la 29e journée contre l'ESTAC (21h).

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Peut-on espérer voir les cadres rester ?

Le point santé

« Neyou est blessé donc il ne peut pas être sélectionné avec le Cameroun, ça évitera que vous me posiez la question. Pareil pour Sow (…) Enzo Crivelli postule pour une place dans le groupe. Hamouma, Sow, Neyou et Gnagnon sont encore forfaits. Si on verra Joris Gnagnon avant la fin de saison ? Je ne suis pas madame Irma ».

Sur la présence de Wahbi Khazri

« Wahbi va retrouver son brassard demain et oui, il va démarrer. On est un peu moins dépendant de lui, mais on en a besoin. On a différents artificiers. Chez nous, on doit être souverain, il faut continuer ».

Sur le match de Troyes

« Ce match est une troisième finale des play-down. On l'aborde avec beaucoup de confiance et de sérénité, mais sans excès. Il y a beaucoup de détermination. On joue à 20 + 30 000. Je n'ai qu'une hâte c'est d'être demain 21h. Tous les matchs valent trois points, mais il y en a qui pèsent plus lourd. Ce sont les matchs contre nos concurrents directs. Et puis, il y a ceux où on nous attend pas. Le prochain match de Ligue des Champions, c'est contre Marseille ».

Sur l'état de l'ESTAC

« Je ne suis pas l'entraîneur des 20 clubs de Ligue 1 donc je ne sais pas ce qu'il se passe à Troyes. Il fut un temps, dans le foot amateur, j'allais voir les plans de jeu des adversaires dans les vestiaires. Cela ne se fait plus ».

Sur l'importance des confrontations directes

« On avait reçu Metz qui était en confiance aussi. C'est notre troisième confrontation directe, il faut que l'on soit pertinent. De notre capacité à bien gérer le moment, dépendra le résultat ».

Sur la situation comptable

« C'est 29 points en cas de victoire, mais il en manquera encore. A l'issue de la 21e journée, on avait 7 points de retard sur le barragiste. Donc 7 matchs plus tard, on ne pouvait pas être maintenu. On est prêt à se battre jusqu'au bout (…) La seule chose que j'ai imaginé, c'est que dès le premier jour, je vous ai dit que l'ASSE se maintiendrait. Et pourtant, je vous dis encore que ce n'est pas fait. Il y a un pas à ne pas franchir dans les certitudes. Mais soyez sur que les joueurs sont focus. Il y a une osmose ici ».

Sur son envie de communier avec les supporters

« Si on garde ce rythme de 2 points par match jusqu'à la fin de la saison, on pourra faire un tour dans les kops avant l'heure. Personnellement, j'irai bien en tribune avec eux. De toute façon, j'irai la saison prochaine en étant maintenu, je pense que je serais bien reçu. Je serais supporter à vie de ce club... Par contre, les descentes je vais m'abstenir ».

Sur l'état d'esprit de son groupe

« Il y a un groupe qui répond à toutes nos attentes. C'est gratifiant pour le coach que je suis de ressentir ça ».

Sur les deux clean-sheets consécutifs

« Mieux on défend, mieux on attaque. C'est une réflexion personnelle. Bien défendre n'altère pas nos velléités offensives. On peut être dans l'urgence et dans une recherche de progrès ».

Retranscription : compte Twitter du Progrès et de France-Bleu

Pour résumer

L'entraîneur de l'ASSE Pascal Dupraz était présent en conférence de presse à la veille du match d'ouverture de la 29e journée contre l'ESTAC (21h). Le coach des Verts a notamment donné des nouvelles de l'infirmerie stéphanoise.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.