ASSE (Débat) : Etes-vous inquiet pour le maintien de l'ASSE en L1 ?
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PRONOS

ASSE (Débat) : Etes-vous inquiet pour le maintien de l'ASSE en L1 ?

Notre débat de la semaine concerne la situation de l'ASSE au classement. Laurent Hess et Alexandre Corboz débattent.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Un peu quand même, oui

« Quand une équipe ne prend que 3 points sur 30 lors des dix dernières journées, il y a forcément de quoi s'inquiéter. Surtout qu'honnêtement, je ne vois pas trop de motifs de satisfaction, d'embellie, après ce match (très) nul à Dijon. Défensivement, les Verts ont été costauds. Ils retrouvent une assise digne de ce nom avec l'apport de Debuchy et Trauco dans les couloirs. Mais la charnière Moukoudi-Kolo ne me rassure toujours pas et l'ASSE n'affrontera pas tous les jours un adversaire aussi faible que Dijon, la lanterne rouge du championnat.

Au milieu, je trouve qu'avec Neyou et Camara, l'équipe a un meilleur équilibre. Mais offensivement, quel désastre ! Puel est là depuis plus d'un an mais où est le fond de jeu ? Où sont les complémentarités ? Sur ces derniers matches, le jeu de l'ASSE s'est résumé à des centres qui ont rarement trouvé preneur, en l'absence d'un attaquant bon de la tête et bon finisseur (l'occasion de Bouanga dimanche dernier, Beric ne l'aurait-il pas mise au fond ?), et à des tirs le plus souvent non cadrés. Bannis ou non, à leur poste ou non, blessés ou non, jeunes ou vieux, cadres qui n'en sont pas, cette équipe stéphanoise, orpheline de Fofana, sacrifié pour éponger une partie des dettes dues à une gestion dont se félicite pourtant la direction, est en totale perdition. Elle ne ressemble à rien, n'a ni queue ni tête. Et surtout pas un patron, derrière, ni un vrai n°9, devant. Des manques qu'il faudra impérativement combler au Mercato. D'ici là, même si les adversaires ne sont pas des foudres de guerre (Angers, Bordeaux, Nîmes, Monaco), je ne m'attends pas à des miracles sur cette fin d'année. Et je signe des deux mains pour que l'ASSE soit encore 15e au moment des Fêtes de Noël. »

Laurent HESS

Non, pas encore

« Si l'AS Saint-Etienne n'a évidemment plus gagné depuis dix matches en Ligue 1, les Verts ne sont pas encore rentré dans la zone rouge. Derrière l'équipe de Claude Puel, le rythme est très bas même si certains (Strasbourg, Reims notamment) peuvent avoir des fulgurances sur certaines parties. Sainté a endigué l'hémorragie de défaites sur les deux dernières rencontres contre Lille et Dijon. L'infirmerie commence petit à petit à se vider à l'exception d'Yvann Maçon, absent jusqu'à la fin de saison. Les cadres sont à nouveau là et assument, à l'image de Mathieu Debuchy, leur leadership.

Avec l'expérience d'une demi-saison difficile dans les jambes, je reste persuadé que la jeunesse ligérienne va grandir et prendre de l'assurance. Alors oui, il manque sans doute un buteur dans cette équipe. Ce buteur qui a cruellement fait défaut dimanche à Dijon. Alors oui, quelques éléments cadres comme Denis Bouanga sont dans le doute et d'autres (Wahbi Khazri notamment) sur courant alternatif. Mais j'ai quand même du mal à croire en une catastrophe industrielle.

Je ne pense pas que les joueurs lâcheront Claude Puel. Tout le monde a bien conscience aujourd'hui qu'il faudra faire, bon gré, mal gré, avec le Castrais aux manettes et qu'il faudra accepter ses choix pas toujours lisibles. Partant de ce postulat, la qualité de l'effectif me paraît quand même largement suffisante pour se sortir des méandres du classement et d'aller arracher une place entre la 10e et la 15e. Un rang correspondant au niveau réel de ce Sainté aujourd'hui... »

Alexandre CORBOZ