ASSE : Défaites, blessés, Bouanga...Puel ne lâche rien et veut y croire
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
MISE AU POINT

ASSE : Défaites, blessés, Bouanga...Puel ne lâche rien et veut y croire

A deux jours du match ASSE-MHSC, l'entraîneur des Verts, Claude Puel, était face aux médias. Voici ce qu'il faut en retenir.

Pour l'ASSE, il est désormais urgent de réagir. Et de mettre un terme à la spirale de défaites, quatre à la suite, concédées ces dernières semaines face au Stade Rennais, au RC Lens, à l'OGC Nice et au FC Metz. Présent face aux médias depuis quelques minutes, Claude Puel, l'entraîneur stéphanois, avait des choses à dire au sujet de son groupe. Le Castrais, déterminé, est notamment revenu sur les joueurs disponibles pour affronter Montpellier, dimanche à 13 heures au stade Geoffroy-Guichard. Des propos retranscrits par le compte twitter du Progrès.

"Debuchy, Trauco, Moukoudi, Nordin ne seront pas disponibles pour ce match. Retsos non plus, même si c’est plus une inflammation qu’une lésion. Ça évolue bien pour Charles Abi, mais qui ne devrait pas être disponible dimanche. Gabriel Silva ? On doit refaire un point. On vit une période difficile. On a beaucoup de joueurs non disponibles, notamment défensivement. Ça reste problématique. Il a fallu s’adapter, avec le départ de Fofana, la blessure de Maçon et celles des autres... Il faut répondre quand même présent."

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Rester positif

Puel, en dépit des absences et des mauvais résultats, ne souhaite pas verser dans le catastrophisme. Bien au contraire. Son groupe lui donne d'ailleurs des raisons d'espérer. "Je ne veux pas qu’on se réfugie derrière nos problème. On doit trouver des solutions. Nos adversaires ne sont pas supérieurs quand on regarde les contenus. Il faut résoudre nos problèmes, notamment dans nos entames. C’est extraordinaire d’avoir un groupe comme ça qui, malgré ce qu’on doit affronter, ne baisse pas la tête. Mais ça ne suffit pas pour l’instant pour faire des résultats. Il faut que l'on soit plus des acteurs. Ces derniers temps, on paye tout argent comptant : dès qu’il y a une situation, il y a but. On ne doit pas l’accepter."

Il a également été question de l'adversaire du moment : Montpellier. Et Puel trouve certains point(s de comparaisons entre le MHSC et l'ASSE. Notamment en cette période. "Cette équipe a de la qualité. Elle se repose sur un bloc très compact, en général bas. Deux attaquants très complémentaires qui dégainent très vite. Elle est dans une période moins propice, comme nous."

Le cas Bouanga

En guise de conclusion, le technicien stéphanois a fait allusion à Denis Bouanga, son attaquant en mal de réussite ces derniers temps et qui tarde à retrouver son niveau de la saison passée. "On peut être exigent par rapport à un joueur qui a beaucoup de qualités. Même s’il est plus âgé que d’autres, il découvre le haut niveau et la difficulté d’être régulier."