Laurent BatllesCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
JEUNE RECRUE

ASSE : Et si c'était l'heure d'Anas Namri ?

Convié au stage du groupe pro au Chambon sur Lignon durant la trêve internationale, Anas Namri, arrivé cet été à l'ASSE, pourrait bien avoir sa chance ces prochaines semaines...

Zapping But! Football Club TOP 10 des meilleurs buteurs de Ligue 2 BKT

Cet été a été celui de tous les changements pour l'ASSE. Si le duo d'actionnaires est toujours à sa tête, le club forézien a changé de coach, d'équipementier, de sponsor maillot. Il a vu aussi partir 29 joueurs sous contrat professionnel, un record, alors que dans le même temps 11 recrues ont débarqué. Ou plutôt 12, en comptant Anas Namri. A 20 ans, le jeune ailier, reconverti latéral droit, a débarqué en provenance de la réserve de Troyes, en toute discrétion, sur les recommandations de Laurent Batlles, qui l'avait connu à l'Estac. Au départ, Namri n'était là que pour un essai, avec la réserve, mais cet essai a été rapidement transformé et le club lui a fait signer un contrat professionnel d'un an, avec une deuxième année en option.

« Je ne me ferme aucune porte »

Pour forcer le destin, le joueur a notamment inscrit trois buts lors de la préparation de la réserve. Rapide, technique, combatif, il a fait bonne impression et est devenu titulaire dans l'équipe de Razik Nedder, au poste de piston droit, la réserve calquant son système de jeu sur celui de l'équipe première. Et comme il était écrit que tout irait vite pour Namri, Laurent Batlles l'a intégré au groupe qui s'est rendu au Chambon sur Lignon, en Haute-Loire, pour un stage de cohésion, durant la trêve internationale. Namri était le seul joueur de la réserve à être appelé. Un signe qu'il se rapproche, et que Batlles envisage de plus en plus sa promotion en équipe première. Une promotion en laquelle Namri croyait, à en juger ses propos dans L'Est-Eclair, début septembre. « Ce contrat, je suis allé le chercher, je ne me suis jamais découragé, avait-il confié. Je vais montrer que Troyes s'est trompé. Ce contrat pro, je l'ai bien mérité. Saint-Etienne, ça ne se refuse pas. Si on m’avait dit que je signerais mon premier contrat pro là-bas ! Même si la situation sportive est difficile, je suis optimiste, ça travaille bien. Je ne me ferme aucune porte. Si on me fait confiance, c'est que j'ai ma carte à jouer ! » Sans complexe et motivé, Namri ! Et à son poste, le jeune homme pourrait bien avoir un coup à jouer, Yvann Maçon étant le seul joueur à s'imposer en tant que piston. Dans un rôle où Lenny Pintor n'a pas convaincu lors des deux dernières journées, où Mathieu Cafaro est à la peine lui aussi depuis le début de la saison, et où Sergi Palencia représente une option sans doute un peu trop défensive.

Pour résumer

Convié au stage du groupe pro au Chambon sur Lignon durant la trêve internationale, Anas Namri, arrivé cet été à l'ASSE, pourrait bien avoir sa chance ces prochaines semaines. A son poste, le jeune homme pourrait bien avoir un coup à jouer, Yvann Maçon étant le seul joueur à s'imposer en tant que piston...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.