ASSE : Etienne Green titulaire en 2021-2022, 5 bonnes raisons d'y croire
Etienne GreenCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
AVENIR

ASSE : Etienne Green titulaire en 2021-2022, 5 bonnes raisons d'y croire

A seulement 20 ans, Étienne Green continue d'impressionner dans les buts de l'ASSE. Ses prestations vont-elles le propulser à une place de titulaire la saison prochaine ? Voici 5 bonnes raisons de le penser...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Il est décisif

Troisième gardien en début de saison, Étienne Green s'est retrouvé titulaire contre Nîmes (2-0, 31e journée), après les blessures de Jessy Moulin et Stefan Bajic. Une ascension fulgurante. Et dans un match ô combien important pour le maintien, le jeune gardien de 20 ans a marqué les esprits, en sortant notamment un penalty en fin de rencontre. Calme, solide dans les duels aériens, précis dans son jeu au pied, le natif de Colchester a très vite impressionné, que ce soient les spécialistes, ses coéquipiers, ou les supporters stéphanois. Il est incontestablement l'un des hommes-clé du maintien en Ligue 1. Avec lui, l'ASSE a engrangé 13 points sur 21 (4 victoires, 1 nul, 2 défaites). Hormis une sortie ratée dans les pieds de Mbappé qui a entraîne un penalty à Paris (2-3), et ce manque de métier en fin de match face aux Parisiens lorsqu'il s'est vite relevé après avoir heurté son poteau sur un corner direct de Di Maria, Green s'est montré irréprochable depuis son baptême du feu aux Costières.

 

Il a les Dieux du foot avec lui 

S'il a réalisé plusieurs arrêts décisifs lors des dernières rencontres, Green a aussi été sauvé à de nombreuses reprises par ses montants. En toute fin de rencontre à Lille (0-0), le gardien stéphanois a une nouvelle fois été sauvé par son poteau après avoir réalisé une belle manchette, sur un coup franc de Yazici. En 7 rencontres disputées, 7 tirs ont été repoussés par ses montants ! Dimitri Payet également sur coup franc, et Zinedine Ferhat avaient connu le même sort... Une chance qui accompagne décidément l'ancien pensionnaire du centre de formation, qmais qu'il sait provoquer !

 

À 20 ans, il correspond parfaitement au projet de Puel

L'ancien troisième gardien des U19 vainqueurs de la Gambardella n'a que 20 ans. Il incarne donc parfaitement le projet mis en place par Claude Puel, basé sur de jeunes joueurs. Celui qui avait signé son premier contrat professionnel en juin dernier avec l'ASSE, a d'ailleurs récemment prolongé son bail jusqu'en 2024. Pas un hasard...

 

Moulin n'a pas démérité, mais il ne s'est pas vraiment imposé

Éternelle doublure, Jessy Moulin a disputé sa première saison sous le maillot vert en tant que titulaire. À 35 ans, le Valentinois l'avait parfaitement démarrée avant d'être plus en difficulté, à l'image de l'équipe. S'il n'a pas démérité, sa saison a été plutôt moyenne. Pas non plus très aidé par une défense souvent fébrile, celui qui a disputé 29 rencontres au total, commençait à remonter la pente lors des dernières rencontres avant de se blesser aux ischio-jambiers. Et donnant ainsi l'opportunité à Green de se montrer.

 

Déjà 4 gardiens chez les pros, et pas d'argent en caisse

Le rachat du club reste encore flou et des repreneurs ne devraient pas arriver, à priori, à la tête du club avant le Mercato estival. Les Verts ne seront donc pas en mesure de dépenser de grosses sommes d'argent. Et avec la présence d'Étienne Green (20 ans), mais aussi de Stefan Bajic (19 ans), et Boubacar Fall (20 ans), aux côtés de Moulin (35 ans), l'ajout d'un 5e gardien ne semble pas une priortité pour Puel. Surtout pas en l'état actuel des finances. Et encore moins avec ce que montre Green depuis ses débuts.

Pour résumer

Green incarne aujourd'hui le futur de l'ASSE à son poste

Laurent HESS
Article écrit par Laurent HESS