ASSE – Exclu But ! : trois candidats au rachat avancent leurs pions, le projet porté par Bodmer en pole ?
Mathieu BodmerCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
AVENIR

ASSE – Exclu But ! : trois candidats au rachat avancent leurs pions, le projet porté par Bodmer en pole ?

Certains projets de reprise prennent forme pour le rachat de l'ASSE. Jacques Pauly et Laurent Roussey présenteront à nouveau le leur jeudi prochain, mais c'est bien le projet porté par Mathieu Bodmer qui serait le plus abouti...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Jacques Pauly et l'ancien Vert Laurent Roussey ne désarment pas. Bien au contraire. Tous deux vont de nouveau s'exprimer face aux médias jeudi prochain à Saint-Etienne. Le tandem n'en est pas à sa première approche pour tenter de racheter l'ASSE.  Propriétaire du groupe Jason, spécialisé dans l’organisation de conférences à travers le monde, Jacques Pauly assure depuis des années avoir signé dès 2009 un protocole d’accord avec Roland Romeyer pour prendre 40 % des parts du club. À ce titre, il prétend avoir déposé 400 M€ dans une agence bancaire de la Haute-Loire, à Aurec, somme qui se serait envolée et qui a, depuis, occasionné trois plaintes en justice.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Markarian peaufine son projet

L'objet de la conférence de presse de Pauly sera de prouver qu'il dispose bien des fonds nécessaires pour l'avenir du club forézien, eux qui ont également l'intention de racheter les parts d'Adao Carvalho, entrepreneur de la région stéphanoise et actionnaire du club à hauteur de 22%, dont les actions ont été confisqués par l'Etat depuis 2016 via l'AGRASC, l'agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués.

Si le projet porté par Pauly n'a guère, voire aucun crédit aux yeux du duo Romeyer-Caiazzo, Romeyer serait davantage favorable à un autre projet, porté par un partenaire du club, Olivier Markarian, patron du groupe Markal. Le Drômois est un « local », et il aurait déjà convaincu plusieurs autres investisseurs de le rejoindre dans son initiative.Très apprécié de Romeyer, Markarian l'est également de Samuel Rusten, originaire de Valence comme lui, et actuel stadium manager de l'ASSE. Enfin, un autre projet, de dimension internationale celui-ci, serait porté par Mathieu Bodmer, avec des fonds américains et suisses. Selon certaines sources, ce projet se ferait de plus en plus offensif. S'il venait à aboutir, l'ancien international deviendrait directeur sportif et Claude Puel ne serait pas conservé. Après avoir pensé à Laurent Batlles, Bodmer aurait ciblé son ancien coéquipier Thiago Motta, actuellement sans club.

Bodmer aurait déjà bien avancé

Si des informations contradictoires circulent sur ce projet, notamment sur le fait que Bodmer ait démenti être lié à un projet de reprise à Puel, qui le connait bien, il se murmure de plus en plus dans l'entourage du club que les contacts s'intensifient. Une réunion entre Bodmer, ses associés et certaines personnes chargées de la vente aurait même eu lieu récemment à l'Hôtel du Golf de Saint-Etienne. Si le projet aboutissait, le changement de présidence n'interviendrait pas avant 2022. Des clauses de confidentialité, et la volonté de ne pas déstabiliser les salariés, expliqueraient le silence des différentes parties.

 

Les candidats au rachat s'activent

Les candidats au rachat de l'ASSE s'activent. Si des informations contradictoires circulent, le projet porté par Mathieu Bodmer aurait bien avancé, avec des moyens financiers supérieurs à ses concurrents.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS