ASSE - EXCLU « L'évolution de Saïdou Sow me surprend »
Saïdou SowCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ITW FORMATION RODRIGUEZ

ASSE - EXCLU « L'évolution de Saïdou Sow me surprend »

Comparse de Lionel Vaillant pendant de nombreuses années, Gilles Rodriguez a été contraint de prendre sa retraite en 2019 après plus de 30 ans au service de l'ASSE. Son regard sur l'évolution de ses anciens protégés est passionnant.

Zapping But! Football Club MHSC - ASSE : Le brief d'avant match

But ! Saint-Etienne : Gilles, quel est votre regard sur la politique jeunes de l'ASSE depuis l'arrivée de Claude Puel ?

Gilles Rodriguez : Pour les jeunes, je pense que c'est une chance inouie. Là, ils sont mis en avant et c'est super pour eux mais également pour le club. Maintenant, pour être totalement transparent, le projet de Claude Puel, je ne le connais pas vraiment...

Comment le définieriez-vous : une chance pour le club, une nécessité économique ou autre ?

C'est justement pour ça que c'est difficile de s'avancer. Je ne connais pas Claude Puel. Est-ce qu'il fait ça par conviction profonde ou parce qu'il n'a pas d'autres choix ? Je ne sais pas. Peut-être que lui souhaiterait certaines recrues et que la situation ne lui permet pas. Je ne veux pas me mêler d'un projet que je ne connais pas. Moi, je peux vous parler des jeunes que j'ai eu sous ma coupe, du projet de formation que nous avons eu à L'Etrat...

« Mahdi Camara a eu une évolution puissance 10 »

Quasiment tous les joueurs de l'effectif de Claude Puel sont passés sous vos ordres. Est-ce que certains vous surprennent ?

Oui. Si je devais en ressortir un, c'est le petit Saïdou Sow. Enfin, le petit... Il est grand par la taille (rires) Quand on l'avait en U17 avec Lionel (Vaillant), il était un peu en dilettante. Il manquait de rigueur. C'est un garçon charmant et travailleur. Il n'y avait pas de soucis mais voilà... Faire autant de matchs en équipe 1 sans passer quasiment par la case réserve en N2 – N3, c'est une vraie surprise. Il a eu une grosse évolution ces derniers temps. Je pense qu'il a pris conscience de ses gros manques. Avec l'appui de Claude Puel et de son staff, il a mûri dans l'approche des matches. Il me surprend vraiment dans le bon sens.

Et Etienne Green ? Lui n'a jamais été considéré comme un potentiel numéro 1 et il a déjoué les pronostics...

Ce gamin, c'est l'archétype du joueur qui a su saisir sa chance. Il était là au bon moment. Cela fait partie des choses qui peuvent se passer dans une vie de footballeur. Il part numéro 3, il y a des blessures, il se retrouve parachuté sur un match important et il répond présent. Etre disponible au bon moment et signer son premier contrat professionnel au club, c'est une chose. Saisir sa chance, s'en est une autre. Etienne a toujours été un garçon sérieux donc on n'est pas plus étonné que ça. On en parlait récemment avec Mickaël Dumas (ex-entraîneur des gardiens à la pré-formation de l'ASSE désormais à Guingamp, NDLR). C'est ce genre de garçon travailleur, sérieux, appliqué qu'on est fier de voir réussir. Cela ne vient jamais de nulle part.

« Saint-Maximin aurait dû jouer dans un club beaucoup plus huppé que Newcastle »

Mahdi Camara, capitaine de l'ASSE, c'est un autre signal fort envoyé à la formation...

Oui. J'ai même lu récemment que des clubs anglais s'intéressaient à lui. Mahdi a eu une évolution « puissance 10 ». En même temps, il fait partie de ces garçons à fort caractère dans le bon sens du terme. Il sait d'où il vient, il sait où il veut aller. Aujourd'hui, ce n'est plus un jeune on est déjà un profil « cadre ». Quand on y repense, il n'a que 23 ans. C'est une évolution à vitesse grand V. Claude Puel l'a mis en place à son arrivée, il a confirmé de match en match. On ne donne pas un brassard de capitaine à la légère. Encore moins à un jeune quand on a des joueurs expérimentés comme Hamouma, Khazri ou Kolo autour... Cela montre bien toute la considération que le coach a pour lui. Il a gagné le capitanat sur ses prestations et sur son côté rassembleur. Ce trait de caractère, il l'a toujours eu. Mahdi, c'est quelqu'un qui sait ce qu'il veut.

De tous les joueurs que vous avez vu passer à l'ASSE, avez-vous des regrets ?

Sur les 7 – 8 dernières années, il y en a surtout un : Allan Saint-Maximin. C'était le plus talentueux. Allan a un talent énorme. Ce qui lui a manqué pour marquer davantage le club, c'était le mental. Il est parti trop tôt. C'est dommage pour l'ASSE. Si ce garçon avait pu faire cinq ou six saisons chez nous avec un bon état d'esprit, il aurait été extraordinaire. Aujourd'hui, il est à Newcastle et on peut dire qu'il réussit quand même sa carrière. Personnellement, je suis plus mitigé. Par rapport à son talent extraordinaire et à l'âge qui est le sien aujourd'hui (24 ans), Saint-Maximin aurait dû jouer dans un club beaucoup plus huppé. Newcastle, c'est déjà bien mais c'est mon sentiment...

Dossier formation (3/4)

Cette semaine, But! Saint-Etienne s'est intéressé au projet Puel vu par le prisme des formateurs qui ont quitté la Maison verte. Chaque jour, une nouvelle interview. Troisième volet avec Gilles Rodriguez, co-entraîneur des U17 parti en retraite en 2019.