Roland Romeyer
Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
VENTE

ASSE : faut-il vraiment croire au rachat des Verts par David Blitzer ?

The Independant a révélé la semaine dernière que le milliardaire américain David Blitzer s'était positionné pour racheter l'ASSE, en L1 comme en L2. Une aubaine pour Bernard Caiazzo et Roland Romeyer ?

Zapping But! Football Club ASSE : les Verts sans cellule de recrutement, un problème ?

Bernard Caiazzo voulait un milliardaire pour vendre l'ASSE. L'aurait-il enfin trouvé ? Selon The Independant, et l'information a été confirmée par différents médias, notamment RMC et L'Equipe, un nouveau candidat au rachat de l’ASSE s’est positionné dernièrement. Il s’agit de David Blitzer, un homme d’affaires américain dont la fortune est estimée à plus de cinq milliards de dollars (4,78 milliards d’euros). Et que Bernard Caïazzo connaît personnellement. David Blitzer est déjà propriétaire de plusieurs clubs, dont Crystal Palace. Outre le club londonien, il est actionnaire de franchises en NBA (Philadelphie 76ers), en NHL (New Jersey Devils) et en baseball (New York Yankees). Côté foot, le businessman est également copropriétaire du FC Augsbourg (D1 allemande), de l’AD Alcorcon (D2 espagnole) et de Waasland-Beveren (D2 belge). Le 6 janvier, il a aussi investi dans le Real Salt Lake City (MLS) et, le 27 février, dans le capital d’ADO Den Haag (D2 néerlandaise). Blitzer souhaite donc étendre sa toile et son projet multi clubs à la France, via l'ASSE.

 

Caiazzo et Romeyer pencheraient plutôt

pour l'arrivée d'un nouvel actionnaire minoritaire

 

Selon L'Equipe, son offre n’a pas été confirmée par le club forézien et elle aurait surpris en interne. Le média croit savoir que Caiazzo et Romeyer, comme révélé dans nos colonnes le mois dernier, cherchaient en priorité un actionnaire minoritaire depuis qu'ils ont reçu l'assurance de toucher 33 M€ (ou 16,5 M€ en cas de relégation) grâce à la nouvelle société commerciale de la Ligue, et non plus un repreneur. Or, Blitzer ne serait intéressé que par un rachat pur et simple du club. En ce début de semaine, beaucoup d'incertitudes accompagnaient donc ce nouveau dossier. Avec une descente en L2, les desseins du duo présidentiel seraient susceptibles d'évoluer. Difficile pour l'heure de savoir si une offre conséquente de Blitzer pourrait inciter Caiazzo et Romeyer à se retirer, et si les deux hommes envisagent de revoir leurs prétentions à la baisse. Cet hiver, selon nos informations, Olivier Markarian avait proposé de donner 10 M€ à chacun des deux actionnaires. Mais ceux-ci avaient rejeté sa proposition, jugée insuffisante. Ils auraient demandé le double. Beaucoup trop cher selon Markarian. L'action ASSE ayant forcément chuté avec la relégation du club, de deux choses l'une : soit Caiazzo et Romeyer se résignent à baisser leur prix, soit ils décident de rester et de miser sur une augmentation à venir du cours de leurs actions. Le destin du club leur appartient. Comme c'est le cas depuis 15 et 14 ans.

Pour résumer

The Independant a révélé la semaine dernière que le milliardaire américain David Blitzer s'était positionné pour racheter l'ASSE, en L1 comme en L2. Une aubaine pour Bernard Caiazzo et Roland Romeyer, alors que ceux-ci semblaient plutôt à la recherche d'un actionnaire minoritaire ?

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.