ASSE, FC Nantes, PSG, OM : Roures (Mediapro) a menti et a bien aidé le FC Barcelone
Jaume RouresCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SCANDALE

ASSE, FC Nantes, PSG, OM : Roures (Mediapro) a menti et a bien aidé le FC Barcelone

Contrairement à ce qu'il a déclaré, le président de Mediapro, Jaume Roures, a bien avancé de l'argent à Joan Laporta afin que celui-ci soit élu à la tête du FC Barcelone. Un montant de 30 M€ est évoqué.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Jaume Roures est décidément un sacré menteur ! Après avoir berné le football français concernant les capacités financières de Mediapro, qui s'était adjugé les droits TV de la L1 et de la L2, l'homme d'affaires espagnol a voulu rouler tout le monde dans la farine concernant l'élection de Joan Laporta à la tête du FC Barcelone. Ce dernier devait déposer 124,6 M€ de caution pour pouvoir être officiellement élu. Il y est parvenu mardi dernier, au dernier moment. Grâce à l'intervention de certains amis, notamment Jaume Roures.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FOOTBALL

Mediapro veut les droits TV du Barça !

Le patron de Mediapro avait assuré qu'il n'avait absolument rien donné, que c'est la société qu'il avait fondée mais qu'il ne dirigeait plus, Orpheus Media, qui avait avancé l'argent. Et on peut le comprendre car le football français aurait certainement mal pris d'apprendre que Roures, qui a abandonné les droits TV de la L1 au bout de six mois d'exploitation seulement, plongeant tous les clubs dans la crise, donnait des millions à Laporta.

Mais c'est bel et bien la vérité… Ce dimanche, le quotidien espagnol La Vanguardia dévoile la liste des donateurs à Laporta. Et il s'avère que c'est bien Roures, et non Orpheus, qui a donné 30 M€ en cash au nouveau président barcelonais ! Mieux : c'est grâce à son don que Laporta a repris espoir dans sa capacité à réunir les 124,6 M€. Le fossoyeur de la L1 sauveur du Barça, elle est pas belle, l'histoire ? Mais il n'est pas certain que Roures l'emporte au paradis. En effet, sa position risque de devenir intenable puisque Mediapro pourrait se lancer dans la quête des droits TV du Barça. Et comment Laporta pourrait-il refuser un cadeau à son ami ?