ASSE, FC Nantes, RC Lens, OM, OL, PSG : Aulas, accord sur les droits TV… Maxime Saada très cash
Maxime SaadaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
FRANCHISE

ASSE, FC Nantes, RC Lens, OM, OL, PSG : Aulas, accord sur les droits TV… Maxime Saada très cash

Le patron de Canal+, Maxime Saada, était l'invité de l'émission L'After hier soir et il s'est montré très clair concernant l'actuel appel d'offres des droits TV pour la Ligue 1.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le joli coup Pape Cissé

Alors que L'Equipe annonce dans son édition du jour que Canal+ et beIN Sports avancent dans le sens voulu par la Ligue pour la diffusion de la L1 jusqu'en 2024 (un accord à 600 M€ plus bonus est évoqué), le président de la chaîne cryptée, Maxime Saada, était sur le plateau de L'After hier soir. Il y a fait quelques réflexions croustillantes, notamment sur les vexations du football français à l'égard de son employeur…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"« Le jour béni des dieux » d’Aulas, je l’ai encore là"

« Je ne pense pas que Canal+ soit tout seul pour les droits TV. Ça fait 17 ans que j’y suis, on s’est souvent cru tous seuls et on a toujours été surpris. On n’est pas en situation aussi forte que ce que vous imaginez. Je ne suis pas certain qu’Amazon ne sera pas là. Je ne suis pas certain que le foot soit sur Canal la saison prochaine. On a le lot des 28 affiches. Les informations de L’Equipe ? Ils ont quasiment toujours raison (sourire)… Cela fait des mois que l’on négocie. »

« Sur la saison, on aura payé 371 millions d’euros et diffusé 194 matches, ça fait 1,9 million le match. C’est le même tarif que lors du précédent contrat. On n’a pas apprécié le dernier appel d’offres. « Le jour béni des dieux » d’Aulas, je l’ai encore là. Ça fait 34 ans que l’on diffuse… Les présidents se sont répandus sur Paris en disant que l’on n’avait pas fait d’offres respectables. Quand vous avez donné 5 milliards au foot, vous attendez un peu plus de considération. »

« Lors du précédente contrat avec la LFP, dont Didier Quillot était le président, j'appelle pour dire que le coup d'envoi des matches à 20h40 fait potentiellement perdre 200.000 téléspectateurs. On m'a répondu que ce n'était pas prévu dans le contrat et qu'il fallait que je paye si je vous décaler le coup d'envoi à 21h. Alors que c'était dans leur intérêt et que Canal+ versait déjà 640 M€ !. »

Pour résumer

Le patron de Canal+, Maxime Saada, a fait le point sur les négociations pour les droits TV de la Ligue 1.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet