ASSE, Girondins : la vente des Verts sert de prétexte pour dézinguer King Street !
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
RACHAT DE CLUB

ASSE, Girondins : la vente des Verts sert de prétexte pour dézinguer King Street !

L'ASSE en vente pour 20 M€ (selon L'Equipe). Cela suffit à faire tousser du côté des Girondins de Bordeaux. King Street est invité à revoir ses exigences à la baisse.

Zapping But! Football Club ASSE : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

Officiellement en vente depuis mardi, l'ASSE n'est pas la seule grosse institution sur le marché. En effet, même si ses dirigeants se font très discrets, Bordeaux est aussi en vente. Forcément, comme pour Saint-Etienne, le prix des Girondins est sujet à débat.

Même si le tarif de 20 M€ n'a pas été confirmé par les dirigeants des Verts (et qu'il n'est pas forcément conforme à la réalité ou aux souhaits de Bernard Caïazzo), celui-ci est utilisé comme prétexte pour demander une ristourne à King Street du côté de Bordeaux.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Tous les clubs de L1 valorisés à moins de 50 M€ ?

Dans un article intitulé « 100 millions pour les Girondins, un prix qui n'a plus lieu d'être », Ouest-France dégaine, rappelant que le fonds américains a repoussé trois approches pour Bordeaux. King Street a en effet dit non à Pascal Rigo qui proposait 30 M€ pour racheter 40% des parts, à Peak6 ainsi qu'à Bruno Fievet, qui était arrivé avec une offre de 70 M€.

Sur le tarif, King Street est inflexible et souhaite minimiser ses pertes. Ce sera 100 M€ … Sans prendre en compte le rachat de la dette à Fortress (40 M€ + 9,25% d'intérêt). Sous convert de l'anonymat, un ex dirigeant de L1 se paie les Américains : « 100 M€ pour les Girondins, et pour n'importe quel club en dehors de Paris, Lyon et Monaco, c'est délirant. Aujourd'hui, vous proposez entre 30 et 50 M€ à n'importe quel patron du championnat, il vend ».