ASSE – Girondins : un chroniqueur se sert de Petkovic pour tacler Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
OPINION

ASSE – Girondins : un chroniqueur se sert de Petkovic pour tacler Puel

Dans sa chronique pour le site Peuple Vert, Josh Randall a épinglé Claude Puel, le coach de l'ASSE...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Samedi prochain, le match entre l'ASSE et les Girondins de Bordeaux opposera les deux derniers de L1, tous deux battus hier : les Verts à Montpellier (0-2) et les Bordelais par Lens (2-3). Un duel de mal classés qui a inspiré Josh Randall, le chroniqueur de Peuple Vert, site dédié à l'ASSE.

« Il n'y a rien dans cette équipe »

Dans sa dite chronique, le « cow boy » a dégainé sur Claude Puel... « Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez qu’au début, je pensais que c’était l’homme idoine. Je ne le pense plus. En tout cas je n’en peux plus... », a-t-il écrit. Avant d'ajouter : « Je suis sans doute un peu chafouin en ce moment, mais j’ai clairement l’impression que toutes les équipes de L1 jouent mieux au foot que l’ASSE. Mais à la limite, vu que l’unique objectif du club est de rester en L1, s’il y arrivait, je ferais avec, jusqu’à ce qu’il parte prodiguer ses veillées funèbres dans un autre club. Mais le compte n’y est pas. Non seulement on s’ennuie ferme, mais ça ne marche pas. J’ai donc vu Puel coacher MHSC-CASSE. Puis j’ai vu Petkovic coacher FCGB-RCL. Comme nous, eux aussi se sont fait fumer le derche par leur adversaire pendant une mi-temps (eux c’était la première, nous la deuxième). Mais là en revanche, j’ai vu un coach qui a agi, eu une influence sur le match, changé des choses, des joueurs, son système à la mi-temps et qui - sans un péno douteux à la 90e - aurait réussi à renverser la tendance. Je sais bien que comparaison n’est pas raison, mais quand même. Ça interroge, non ? »

« Une acceptation morbide de la défaite »

Et à Randall de terminer en pointant l'état d'esprit défaillant de l'ASSE... « Ma peur enfouie, lancinante, effrayante, est ailleurs. Je vous parle d’état d’esprit. Il n’y a rien dans cette équipe. Pas de flamme, pas d’esprit de révolte quand tu prends des buts et te fait marcher dessus, pas de fierté, pas de tempérament. Une acceptation morbide de la défaite. En bref, dans le meilleur des cas je pense que les joueurs n’adhèrent plus du tout à ce que propose Puel, et là il nous reste une petite chance (si le coach change). Mais dans le scénario du pire, ils n’en ont juste rien à carrer de l’avenir du club à court terme, et là….. PEUR SUR LA VILLE ! »

 

Pour résumer

Josh Randall, le chroniqueur de Peuple Vert, site dédié à l'ASSE a dégainé sur Claude Puel... « Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez qu’au début, je pensais que c’était l’homme idoine. Je ne le pense plus. En tout cas je n’en peux plus... », a-t-il notamment écrit ce lundi.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS