ASSE : grosse avancée dans la vente, des interrogations entourent Ravichak
Geoffroy-GuichardCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DATA ROOM

ASSE : grosse avancée dans la vente, des interrogations entourent Ravichak

L'Equipe révèle ce jeudi que KPMG a décidé d'ouvrir la data room de l'AS Saint-Etienne à deux potentiels repreneurs, dont le Cambodgien Norodom Ravichak, même si des interrogations demeurent concernant son projet.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Denis Bouanga

Grosse révélation de L'Equipe ce jeudi matin : il y a deux jours, soit à la veille du déplacement des Verts de Claude Puel à Monaco (1-3), le cabinet KPMG, chargé de finaliser la vente de l'ASSE, a ouvert la data room à deux projets, ceux portés par Olivier Markarian et Norodom Ravichak. « Mandaté par l’AS Saint-Etienne pour étudier les offres de rachat, KPMG a décidé d’ouvrir la data room (chambre de données) à Olivier Markarian et à Norodom Ravichak, peut-on lire dans le quotidien. Le cabinet anglo-néerlandais a donc envoyé un signal fort : au moins deux repreneurs sont suffisamment sérieux à ses yeux pour que l’avenir des Verts n’apparaisse pas aussi sombre à terme. »

Toutefois, le quotidien sportif confirme ce que nous écrivons depuis des semaines, à savoir que le projet de Markarian n'est pas bien vu par Bernard Caiazzo, qui ne l'apprécie pas. Et il lâche deux précisions d'importance sur Norodom Ravichak : « Son entourage affirme que le prince serait disposé à  offrir 55 M€ pour le rachat. Plus 45 M€ injectables dans le club. Et tout de suite. C’est-à-dire d’ici à demain. Information non confirmée par le club hier soir ». Ça, c'est pour la bonne nouvelle. Voici la mauvaise : « KPMG s’interrogerait sur le pouvoir de décision de SAR Ravichak sur le fonds familial, estimé à 250 M€ et logé en Suisse ».

Le candidat cambodgien aurait-il réellement les moyens de ses ambitions. Voilà une interrogation capitale pour la suite des opérations.

Data room ouverte aux projets Markarian et Ravichak

La société KPMG, chargée de vendre l'AS Saint-Etienne, a décidé d'ouvrir la data room du club à deux projets de reprise, ceux portés par Olivier Markarian et Norodom Ravichak. Mais elle s'interroge sur la réelle puissance financière du Cambodgien.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet