ASSE : Jessy Moulin fait mieux que le Ruffier de l'an dernier !
Jessy MoulinCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
COMPARATIF

ASSE : Jessy Moulin fait mieux que le Ruffier de l'an dernier !

Pour sa première saison en tant que titulaire dans les buts stéphanois, Jessy Moulin a gardé sa cage inviolée à neuf reprises. Souvent comparé à Stéphane Ruffier, le gardien stéphanois affiche de meilleures statistiques que celles de la dernière saison de son prédécesseur. Analyse.

Zapping But! Football Club ASSE : le debrief du match face à Bordeaux

Non, Jessy Moulin, forfait lors des deux derniers matches à cause du Covid puis d'une blessure aux ischios, n'est pas moins décisif que lors de la dernière saison de Stéphane Ruffier sous le maillot vert... Et les statistiques prouvent même le contraire. Avec 9 clean sheets cette saison en 29 rencontres disputées, le portier stéphanois est le 5e gardien à avoir préservé sa cage inviolée le plus souvent, derrière Anthony Lopes (10), Benoît Costil (12), Keylor Navas (13) et Mike Maignan (16). À titre de comparaison, Ruffier n'en avait réalisé que trois en 22 matches joués la saison dernière.

Moulin avait parfaitement démarré cette série en n'encaissant aucun but lors des trois premières journées de championnat : contre Lorient (2-0), Strasbourg (2-0) et à Marseille (2-0). Après le départ de Wesley Fofana vers Leicester, les blessures de Mathieu Debuchy et Yvan Maçon, qui avaient fortement impacté le secteur défensif, la suite du championnat s'avéra vite plus délicate pour le Valentinois. Après la lourde défaite dans le derby (0-5), le 24 janvier dernier, il a toutefois réalisé quatre clean sheets en cinq journées, à Nice (1-0), contre Metz (1-0), à Rennes (2-0) et à Angers (1-0).

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

14 % de clean sheets et 1,82 buts encaissés par match pour Ruffier, 31 % de clean sheets et 1,45 buts encaissés par match pour Moulin

En revanche, Moulin fait partie des gardiens qui encaissent le plus de buts cette saison. Sans prendre en compte le match face à Monaco (0-4), lors duquel Stefan Bajic était titulaire, l'ancienne doublure de Ruffier a encaissé 42 buts. Seuls Baptiste Reynet (Nîmes, 56 buts), Gautier Larsonneur (Brest, 49 buts), Alban Lafont (Nantes, 46 buts) et Paul Bernadoni (Angers, 43 buts) font pire. Stéphane Ruffier avait quant à lui encaissé 40 buts en 22 matches la saison dernière. Avec seulement 14 % de clean sheets et 60% de tirs arrêtés, le plus faible pourcentage de sa carrière dans l'élite et 1,82 buts encaissés par match, son plus haut ratio, Ruffier présentait ses pires statistiques en Ligue 1. De plus, avant d'être mis sur le banc par Claude Puel, le Basque restait sur 6 buts encaissés lors des 8 dernières frappes cadrées par les équipes adverses. De son côté, Moulin présente cette saison 59 % de tirs arrêtés, soit 1% de moins que son prédécesseur. Mais avec 31 % de clean sheets et un ratio de 1,45 buts encaissés par match, il affiche des statistiques supérieures à celles de Ruffier, sans avoir devant lui des défenseurs comme Wesley Fofana, William Saliba ou Loïc Perrin...

« Je savais que j'allais être comparé, c'est normal »

Lors de sa belle série du début d'année, Moulin avait eu cette réponse lorsqu'il avait été interrogé sur Ruffier... « Est-ce que je joue l'esprit plus libre depuis le départ de Stéphane ? Oui et non. Je savais que j'allais être comparé, c'est normal. Je pense qu'on m'a un peu fait le procès de Stéphane alors que moi, j'ai juste continué à travailler ».