Wahbi Khazri
Wahbi KhazriCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
MEFORME

ASSE : Khazri va-t-il enfin se réveiller ?

Le capitaine des Verts est aux abonnés absents dans le sprint final de la saison, contrairement à l'an dernier. Il lui reste deux matches pour se réveiller et tirer à nouveau l'ASSE vers le haut...

Zapping But! Football Club ASSE : La stratégie de Batlles est-elle la bonne ?

Wahbi Khazri a marqué cette saison 2021-22 de L1 de son empreinte. En effet, le Tunisien a inscrit le but le plus rapide de la saison à Lens (2-2) le 15 août dernier, au bout de 18 secondes de jeu seulement. Et bien sûr, c'est lui qui a aussi inscrit le but le plus lointain de la saison, et même depuis quinze ans, avec son lob de 68 mètres à Metz (1-1), le 17 octobre. Avec 7 buts lors des 10 dernières journées, dont un triplé contre Bordeaux (4-1), Khazri avait été l'acteur majeur du maintien de l'ASSE en L1 la saison dernière. Mais cette année, l'ancien bastiais est bien plus discret dans le sprint final. Alors qu'il avait inscrit 7 buts lors des 12 premières journées de L1, Khazri avait connu une période de disette en novembre et en décembre, restant muet pendant 7 matches après son lob à Metz (1-1).

Les Green Angels l'ont repris de volée

A son retour de la CAN, il avait marqué contre Montpellier (3-1) et Strasbourg (2-2), en février. Mais depuis, fragilisé par une blessure à la cheville contractée au Cameroun, il n'a fait trembler les filets qu'une seule fois. C'était contre Monaco (1-4), sur penalty. En fin de contrat, Khazri (31 ans), encore très décevant le week-end dernier à Nantes (1-1), jouera ses 113e et 114e matches avec l'ASSE, et probablement les derniers, face à Auxerre. « Pour Auxerre, on est favori parce qu’on est la Ligue 1, mais on ne l’est que si on le montre sur le terrain, a-t-il confié. Si je vous dis aujourd'hui qu'on est favori et qu’on se fait balader jeudi et dimanche vous me direz que je suis un débile. Donc il faudra mettre en place ce qu'on veut et faire le travail ». Tout un programme... A Khazri et aux Verts de faire en sorte que cette saison catastrophique se termine finalement bien, par ce qui serait un miracle. Un Khazri épinglé par les supporters verts la semaine dernière. En effet, avant Nantes, les Green Angels ont multiplié les banderoles la semaine dernière et l'une d'elles concernait une punchline du Tunisien, qui avait déclaré après le match contre Reims (1-2) : « Il va falloir porter nos couilles ». Or, les GA92 ont constaté : « Depuis des mois, vous parlez de porter vos couilles, tout ce qu'on vous voit faire, c'est donner votre cul »...


 

Pour résumer

Le capitaine des Verts est aux abonnés absents dans le sprint final de la saison, contrairement à l'an dernier. Il lui reste deux matches pour se réveiller et tirer à nouveau l'ASSE vers le haut, lui qui n'a marqué qu'un but ces trois derniers mois.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.