Jean-Philippe Krasso
Jean-Philippe KrassoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
BUTEUR

ASSE : Krasso, les raisons de sa métamorphose

Jean-Philippe Krasso, auteur d'un quadruplé contre Bastia (5-0), réalise un début de saison canon. Meilleur buteur du championnat de L2, il revient de loin. Explications...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Peut-on espérer voir les cadres rester ?

Il a pris confiance à Ajaccio

Recruté par Claude Puel à l'été 2020 après avoir brillé en Coupe de France avec Epinal, Jean-Philippe Krasso n'aura jamais vraiment eu les faveurs du Castrais, qui lui a souvent préféré Charles Abi. Prêté au Mans (N1), puis à Ajaccio (L2), c'est avec le club corse qu'il a enfin pu enchaîner, Pascal Dupraz ne l'ayant pas retenu à son arrivée chez les Verts l'hiver dernier. Et Krasso a fait un bien fou à l'ACA, participant à sa montée en L1 avec 4 buts et 2 passes décisives. « A Ajaccio, le coach Pantaloni m'a fait confiance et il m'a beaucoup fait travailler devant le but pour être plus tueur, même si j'ai encore du travail à ce niveau là, a-t-il confié l'avant-veille de son quadruplé contre Bastia (5-0). Ce prêt m'a donné de la confiance. J'ai fait une bonne fin de saison. J'ai aidé l'ACA à monter en L1, j'ai joué et j'ai été décisif. Ça m'a fait du bien, c'est sûr. Lors de mes deux premières saisons ici, ça n'a pas été évident. C'était des saisons difficiles, ce n'était pas simple pour trouver la bonne formule. Je jouais assez peu. C'est pour ça que mon prêt a été une bonne chose. »

Il a profité des nombreux départs cet été... et du recrutement tardif à son poste

Si Krasso a pu se révéler, c'est aussi parce qu'il n'avait pas vraiment de concurrence à son retour de prêt. Wahbi Khazri, Enzo Crivelli, Romain Hamouma et Arnaud Nordin, en fin de contrat, sont partis, et Denis Bouanga a été transféré à Los Angeles. Charles Abi, lui, est revenu de Guingamp, mais ses prestations lors des premiers matches de préparation ont dissuadé Laurent Batlles. Et comme le club a mis beaucoup de temps avant de recruter un nouvel avant-centre (Ibrahima Wadji), Krasso s'est retrouvé en première ligne, devant. « Pas mal d'attaquants sont partis. Moi, je suis là, je joue plus. Ça se passe plutôt bien mais je dois faire encore plus, encore mieux », expliquait-il avant Bastia.

Une très bonne entente avec ses coéquipiers

Si Krasso flambe, c'est aussi parce qu'il est apprécié de ses coéquipiers, sur et en dehors du terrain. Une connexion a été rapidement trouvée avec deux joueurs en particulier : Dylan Chambost et Benjamin Bouchouari. Depuis que les deux milieux ont intégré l'équipe, l'ancien joueur d'Epinal est beaucoup mieux servi.

Batlles le fait beaucoup travailler et il lui a fixé des objectifs élevés !

Avant la réception de Bastia, Jean-Philippe Krasso totalisait 3 buts en 5 matches mais Laurent Batlles ne cachait pas qu'il attendait encore plus de lui. « Il a fait six bons mois à Ajaccio, avait expliqué le coach des Verts en conférence de presse. Comme j'avais du temps, j'ai pu regarder ses matches. Donc ce qu'il fait ne me surprend pas. Mais j'attends encore plus de lui. Ce n'est pas évident car il est tout seul pour gérer l'attaque, pour l'instant. Il a mis trois buts mais j'attends encore plus et il le sait, dans son investissement, ses courses, ses appels, son pressing. Il peut prendre plus de volume et doit être plus méchant devant le but. Je lui ai dit après Valenciennes. Il met un super but mais il doit faire le doublé. C'est comme ça qu'on grandit. » Après le quadruplé du n°17 face au Sporting, Batlles a eu ces mots... « Je lui ai demandé de rester axial et de ne pas aller trop sur les côtés pour ne pas s’épuiser. Je lui ai demandé ça depuis le début. Un attaquant, c’est dans la surface. Je lui ai dit "reste axial, tu vas marquer." Je pense qu’il va rester avec nous. On va amener de la concurrence car lui en a besoin aussi. C’est bien pour lui et pour l’équipe. On essaie de le mettre en valeur. Il est meilleur buteur de L2. Il vient de marquer 4 buts. C'est intéressant d'avoir un attaquant qui peut marquer à tout moment. Il nous faudra un ou deux attaquants à 15-20 buts pour réussir notre saison. A lui de rester focus et de continuer de bosser comme il le fait. »

Pour résumer

Si Krasso flambe, c'est aussi parce qu'il est apprécié de ses coéquipiers, sur et en dehors du terrain. Une connexion a été rapidement trouvée avec deux joueurs en particulier : Dylan Chambost et Benjamin Bouchouari. Depuis que les deux milieux ont intégré l'équipe, l'ancien joueur d'Epinal est beaucoup mieux servi...


Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.