ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Ces Verts ne manquent pas d'air ! »
par Laurent HESS
OPINION

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Ces Verts ne manquent pas d'air ! »

Victorieuse à Marseille (2-0) hier, l'ASSE a mis fin à 41 ans de disette en terre phocéenne, s'emparant des commandes de la L1 en faisant belle impression.

« Et s'il fallait compter avec l'ASSE cette saison ? Son entame de championnat est en tout cas très prometteuse avec trois victoires en trois journées, première place de la L1 à la clé. Si les Verts avaient séduit contre Lorient (2-0) et Strasbourg (2-0), leur premier déplacement de la saison, à Marseille, faisait figure de bon test. Un bon test que les jeunes pousses de Claude Puel ont réussi avec brio, leur victoire au Vélodrome hier soir n'étant vraiment pas volée.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Hamouma montre encore la voie, Bouanga conclut en beauté

Face à des Marseillais qui avaient peut-être encore la tête à Paris, ou les jambes, ou les deux, les Verts se sont montrés conquérants d'entrée et ils ont été récompensés dès leur première incursion, Romain Hamouma trompant Steve Mandanda du gauche sur un centre du jeune Yvann Maçon, du gauche aussi. En place, agressifs, toujours prêts à se projeter, les Stéphanois passèrent ensuite tout près de faire le break, puis d'être rejoints, Jessy Moulin étant sauvé par sa barre sur un tir à bout portant d'Aké. Mais après avoir laissé passer l'orage, un contre éclair d'Arnaud Nordin conclu par Denis Bouanga est venu asseoir un succès de prestige pour la jeune classe verte. Seuls bémols : les sorties sur blessures de Mathieu Debuchy et Charles Abi.

Mais les entrants ont montré que l'ASSE avait de la réserve, avec notamment Arnaud Nordin, qui totalise déjà 3 passes décisives cette saison, mais aussi Aimen Moueffek. Pour son baptème du feu en L1, le milieu a dépanné au poste de latéral droit, mettant Dimitri Payet sous l'éteignoir.

Maçon, c'est du béton !

Au sein d'une défense qui n'a toujours pas pris de but, c'est le jeune Yvann Maçon qui s'est révélé hier soir. Dans son couloir, Florian Thauvin n'a quasiment pas existé. Arrivé de Dunkerque l'hiver dernier, le Guadeloupéen en impose tellement que Puel s'interroge à présent sur la nécessité de recruter à son poste. Une certitude : le début de saison canon de son équipe conforte le Castrais dans ses choix, et notamment sa volonté de conserver Wesley Fofana malgré les 30 M€ proposés par Leicester.

Difficile d'imaginer aujourd'hui les dirigeants stéphanois ne pas suivre leur Manager et sacrifier le jeune leader de sa défense alors que l'ASSE trône sur la L1. Impensable, même, surtout après s'être félicités il y a quelques jours d'avoir présenté des comptes positifs pour la 10e année consécutive... Quant aux Nantais, ils sont prévenus : ce sont des Verts aux dents longues qui viendront les défier à la Beaujoire ce dimanche. Des Verts comme on n'en avaient plus vus depuis longtemps. Et qui donnent déjà envie d'être revus. »