ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts avaient encore bien mieux à faire ! »
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
ça gâche !

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts avaient encore bien mieux à faire ! »

L'ASSE n'est repartie qu'avec un point de Monaco, mercredi soir. Et ce alors qu'elle menait à la mi-temps et qu'elle était à 11 contre 10...

Zapping But! Football Club ASSE : le debrief du match face à l'Olympique Lyonnais

Ces dernières semaines, Claude Puel avait loué l'état d'esprit de ses troupes, l'implication de ses joueurs et notamment des remplaçants. A Monaco, certains ont intégré son onze, mercredi soir. Puel devait composer sans Moukoudi, suspendu, et Khazri, blessé. Mais sa compo de départ a surpris. Alors qu'il y avait une continuité lors des derniers matches, non sans une certaine réussite puisque l'ASSE se présentait en Principauté sur une série de 5 matches sans défaite (1 victoire, 4 nuls), Puel a opté pour les titularisations de Sow, Gourna-Douath et Monnet-Paquet. Un Monnet-Paquet que l'on n'avait plus vu depuis deux mois et qui s'est illustré d'entrée en étant bien malgré lui à l'origine de l'ouverture du score monégasque, par Diop, sur un mauvais alignement de sa part. Sow, lui, a été dominé de la tête par Ben Yedder sur le deuxième but de l'ASM, œuvre de Volland, sur un déboulé de Gelson Martins, trop rapide pour Kolodziejczak et Debuchy. Deux buts encaissés sur les deux seuls tirs cadrés monégasques !

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Ils avaient déjà vendangé contre Nîmes (2-2), et même avant

Entre temps, Debuchy avaient égalisé de la tête sur un corner d'Aouchiche, Bouanga avait donné l'avantage aux Verts sur un penalty assez généreusement accordé par M. Hamel, et le jeune Matazo avait été expulsé, pour un geste bien plus maladroit que méchant sur le pied de Bouanga. Mais même à 11 contre 10 pendant une heure, l'ASSE n'a pas réussi à s'imposer sur le Rocher, où les Monégasques restaient sur une lourde défaite contre Lens (0-3). Ce résultat permet aux Verts de terminer l'année 2020 sur une série de 6 matches sans défaites (1 victoire, 5 nuls), mais il y avait mieux à faire en Principauté, comme contre Nîmes (2-2) dimanche, comme à Dijon (0-0), comme face à Angers (0-0).

« On doit gagner », a d'ailleurs reconnu hier un Mahdi Camara « très frustré ». Les supporters verts le sont aussi. Même s'ils se font quand même un peu moins de souci pour aborder les fêtes qu'il y a un mois, quand leur équipe avait enchaîné 7 défaites. Mais à part à Bordeaux (2-1), on a beau chercher un autre bon match de l'ASSE depuis ses trois victoires inaugurales de l'été... Bordeaux, leur seule et unique victoire de ces trois derniers mois et des 14 dernières journées de championnat (1 victoire, 6 nuls, 7 défaites). Pour une 14e place à la trêve, avant un mois de janvier où il faudra accueillir Paris et Lyon, et se déplacer à Reims, Strasbourg et Nice.