ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts ne perdent plus et Puel gagne des joueurs »
Gourna-Douath, ici avec VerrattiCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts ne perdent plus et Puel gagne des joueurs »

L'ASSE a tenu tête au PSG (1-1) hier, son septième match consécutif sans défaite. Sa prestation confirme qu'elle va mieux. Beaucoup mieux, même, qu'il y a deux mois...

Souvenez-vous, c'était il y a deux mois : l'ASSE chutait lourdement à Brest (1-4) en encaissant quatre buts sur les quatre premiers tirs bretons. Un naufrage. Sa 7e défaite consécutive. Mais voilà désormais les Verts qui restent sur une série de 7 matches sans défaite (1 victoire, 6 nuls). Appréciable, forcément, même s'il y avait sans doute mieux à faire à Dijon (0-0), à Monaco (2-2), face à Angers (0-0), face à Nîmes (2-2), et même hier contre le PSG (1-1). En l'absence de 9 joueurs, pour la première sur le banc de Mauricio Pochettino, c'est un Paris affaibli qui s'est présenté dans un Chaudron glacial, un petit PSG, en manque de rythme, à qui l'ASSE a rendu coup pour coup.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Hamouma et Moulin décisifs

C'est même elle qui a ouvert le score en début de match en profitant d'une mauvaise relance plein axe de Kehrer pour Gueye, contré par Youssouf, avec Bouanga en passeur et Hamouma en buteur. Dans tous les bons coups, l'ancien caennais, remuant et inspiré, a montré la voie. Mais trois minutes après son but, Kean a égalisé. Si le score n'a plus bougé, les deux équipes ont eu plusieurs possibilités de s'imposer, mais Navas, impeccable devant Moukoudi et Debuchy avant d'être sauvé par sa barre sur une tête de Bouanga, et Moulin, auteur de trois parades de haut vol, se sont illustrés. Au final, Pochettino et Puel semblaient satisfaits du comportement de leur équipe. Mais si l'Argentin s'est efforcé de positiver, c'est bien l'ancien monégasque qui avait le plus de raisons d'être content. « On est dans la continuité, a t-il commenté. On retrouve des bases plus solides et on se crée beaucoup de situations depuis quelques matches. On est de mieux en mieux. Il faut continuer comme ça ».

Gourna-Douath et Retsos épatants

Les progrès de l'ASSE sont en effet de plus en plus évidents. L'équipe retrouve de la confiance, à l'image de Moulin dans ses buts. Les retours de certains cadres, en particulier Debuchy, avaient fait du bien avant la trêve. Des joueurs comme Trauco, Aouchiche et Nordin étaient montés en puissance, Moukoudi aussi, encore très costaud hier. Et les autres bonnes nouvelles sont venues de Retsos, impeccable pour son retour après deux mois et demi d'absence, et du jeune Gourna-Douath (17 ans), excellent dans l'entre jeu, où Youssouf a livré son meilleur match depuis son retour de blessure. En l'absence du duo Neyou-Camara, les deux milieux ont répondu présent, à l'image d'une équipe stéphanoise de plus en plus consistante et cohérente, dans un 4-4-2 tourné vers l'avant auquel Puel n'a pas dérogé contre le PSG. Avant d'aller à Reims samedi, et en attendant le renfort d'un ou deux joueurs, le manager des Verts se retrouve avec de plus en plus de choix à faire. Et à présent, dans une équipe au visage moins juvénile, ce ne sont plus des choix par défaut...