ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts se sabordent à Lorient, coaching gagnant pour Pélissier »
Debuchy a vécu une 2e mi-temps très difficile hier à LorientCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
FIN DE SERIE POUR L'ASSE

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts se sabordent à Lorient, coaching gagnant pour Pélissier »

Alors qu'elle menait au score grâce à Moukoudi, l'ASSE a fait une très mauvaise opération en s'inclinant à Lorient (1-2) où le coaching de Pélissier a fait merveille en fin de rencontre...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le joli coup Pape Cissé

« Lorient est un concurrent direct. On se devra d'être à la hauteur, de mettre les ingrédients, d'être costauds dans nos têtes »... L'ASSE disputait un match très important pour la suite de sa saison au Moustoir et Claude Puel ne l'avait pas caché. Les Verts pouvaient reléguer les Merlus à 10 points en cas de succès, chez des Bretons qui jouaient encore plus gros après être descendus à la 19e place à cause de leur défaite à Nîmes (0-1). Grâce à un corner de Nordin repris à bout portant par Moukoudi, l'ASSE semblait avoir fait le plus dur en ouvrant le score face à des Merlus inoffensifs au possible. On imaginait alors une 3e victoire de rang à l'extérieur après Nice (1-0) et Rennes (2-0), un 6e match consécutif sans défaite depuis le derby contre Lyon (0-5). Mais non. C'était sans compter sur le réveil de Lorient, à la mi-temps, et plus encore après l'heure de jeu avec un triple changement qui a changé la physionomie de la rencontre. Et son issue.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Laurienté en bourreau, Moueffek en bouc émissaire !

Les entrées de Lemoine, Wissa et Laurienté ont fait basculer le match pour les Bretons, avec d'abord une égalisation de Laurienté, d'un splendide coup franc, suite à une faute de Camara sur Wissa, puis un second but de ce même Laurienté, oublié par Debuchy, à l'agonie tout au long de la seconde période. Si Pélissier s'est illustré par son coaching gagnant, Puel, qui, lui, n'a toujours pas remporté un match cette saison après avoir concédé l'ouverture du score, a pris le parti de lancer Rivera dans la foulée du second but lorientais à la place de Moueffek, qui était entré en jeu 29 minutes plus tôt à la place de Youssouf. Un vrai camouflet pour le jeune milieu de terrain, qui n'était pourtant pas responsable sur les deux buts concédés, même s'il a pu multiplier les fautes au sein d'une équipe qui aura eu le tort de s'arrêter de « jouer » après avoir le score, et qui aura fini la partie complètement à l'Ouest.

L'étau se ressert

Avec cette défaite, l'ASSE ne compte plus que 4 points d'avance sur Lorient (17e), 5 sur Nîmes (18e) et 6 sur Nantes (19e). Elle a raté une énorme occasion de pouvoir avancer plus sereinement et d'enfoncer un concurrent direct. A 11 journées de la fin, l'étau se resserre dangereusement et le rendez-vous face à Lens, qui vient de remonter deux buts pour arracher un point à Angers (2-2), s'annonce encore très important pour des Verts qui n'ont remporté qu'un seul de leurs 11 derniers matches à domicile. Et dont l'avenir à court terme inquiète chaque jour un peu plus tout un peuple, comme c'était déjà le cas la saison dernière à la même époque...