ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Petite victoire, grosse opération »
Les Verts congratulent HamoumaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Petite victoire, grosse opération »

En s'imposant contre Metz (1-0) pendant que les trois derniers chutaient, l'ASSE s'est donnée un bon bol d'air au classement.

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

« Jouez comme une équipe qui joue sa vie » disait la banderole des Magic Fans au pied du kop nord hier pour la réception du FC Metz. Après un décevant match nul contre Nantes (1-1), le message des supporters était clair. Et il a été entendu. Solidaires, sérieux, les Verts ont mis fin à leur série de 9 matches sans victoire à domicile (5 nuls, 4 défaites) en s'imposant grâce à un coup franc de Romain Hamouma prolongé dans ses filets par John Boye, en début de rencontre. Ce court succès, acquis au terme d'un match aussi fermé qu'ennuyeux, leur permet de compter aujourd'hui 11 points d'avance sur le duo de relégables (Nîmes et Dijon) et 7 sur le 18e, Nantes, les trois derniers ayant perdu. Pour le spectacle, on repassera, mais l'opération comptable est évidemment très appréciable. L'ASSE passe même devant Strasbourg au classement, elle qui vient de prendre 7 points sur 9 après sa déculottée du derby contre Lyon (0-5).

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Cissé fait déjà du bien, Modeste encore juste physiquement

Seul bémol, la blessure de Romain Hamouma. Mais l'attaquant ne souffrirait que d'une béquille. S'il devrait souffler jeudi en Coupe de France à Sochaux, peut-être retrouvera-t-il sa place dès dimanche à Rennes. Sa place, la recrue Pape Cissé l'a gagnée, lui. Impressionnant de la tête, le Sénégalais fait déjà beaucoup de bien à l'équipe, défensivement, alors qu'Anthony Modeste devra encore se remplir physiquement pour apporter une meilleure contribution, en attaque.

A Sochaux, qui restait sur 2 nuls et 3 défaites avant de renouer avec la victoire vendredi dernier en s'imposant à Chambly (4-1), avec notamment un doublé de sa pépite Alan Virginius, Claude Puel, qui avait opté pour un 3-5-2 contre Metz et qui sera privé de Lucas Gourna et Denis Bouanga, suspendus, devrait faire tourner son groupe et relancer des joueurs en manque de temps de jeu depuis le début de l'année comme Wahbi Khazri et Ryad Boudebouz. Le retour de Panagiotis Retsos est également attendu, tout comme celui de Mathieu Debuchy après son choc impressionnant avec Charles Abi contre Nantes. Mais c'est le déplacement à Rennes, dans un stade du Roazhon Park qui ne réussit guère à l'ASSE depuis quelques saisons, qui s'annonce comme le rendez-vous le plus important de la semaine car rien n'est encore fait pour le maintien. C'est le message qu'ont fait passer Claude Puel et Kévin Monnet-Paquet après la victoire contre Metz. Après un début d'année très difficile, avec un effectif alors décimé par le Covid, les signaux tendent tout de même à revenir au vert. Ce qu'il faudra bien sûr confirmer à Sochaux et à Rennes.