ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Un grand pas vers le maintien... mais les tensions restent vives »
La joie des Verts hier aux CostièresCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
SOULAGEMENT

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Un grand pas vers le maintien... mais les tensions restent vives »

Solides et conquérants, les Verts ont remporté sans trembler le match de la peur, à Nîmes (0-2). Leur maintien est désormais en bonne voie. Mais en coulisses, la direction reste montrée du doigt...

Zapping But! Football Club ASSE : l'hommage des Verts à Loïc Perrin

« C'est un match important car c'est un concurrent direct. Il y a une opportunité de l'éloigner, il faut la saisir » : Claude Puel avait bien résumé l'enjeu du déplacement de l'ASSE à Nîmes dimanche. La rencontre revêtait même une importance capitale puisque les Nîmois pouvaient revenir à 1 point de l'ASSE en cas de victoire. Un scénario catastrophe que les Verts ont évité, de belle manière, en allant chercher une victoire logique et probante. Ils comptent aujourd'hui 7 points d'avance sur les Crocos, actuels barragistes, et 8 sur le premier relégable, Nantes. Autant dire, donc, qu'ils ont fait un grand pas vers leur maintien.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Khazri a encore montré la voie, Green a épaté

Avec Etienne Green dans les buts, pour le baptême du feu du 3e gardien de l'effectif, en l'absence de Jessy Moulin et Stefan Bajic, blessés, Mathieu Debuchy et les siens ont concédé très peu d'occasions en première mi-temps, adossés à une charnière Moukoudi-Cissé très solides. Deux missiles de Wahbi Khazri et Denis Bouanga ont concrétisé leur nette domination et après un 3e but spectaculaire refusé à Romain Hamouma pour un hors jeu de Bouanga, c'est le jeune Green qui a signé la belle histoire du jour en détournant un penalty de Renaud Ripart. Un penalty plus que sévère puisque sa sortie dans les pieds d'Aribi n'avait rien d'illicite. Si Green s'est révélé, Khazri, lui, a montré la voie, comme il l'avait fait en offrant la victoire aux Verts à Angers (1-0). Et Bouanga a inscrit son 6e but de la saison, sans doute le plus beau, après avoir aussi fait trembler les filets durant la trêve internationale avec le Gabon. Tout « bénéf » pour sa confiance.

Les dirigeants plus que jamais ciblés par le peuple vert

Ce succès aux Costières permet à l'ASSE de respirer un peu mieux et de compter le même nombre de points que Bordeaux, qu'elle affrontera dimanche pour le retour de Jean-Louis Gasset à Geoffroy-Guichard. Une victoire lui permettrait de prendre encore plus ses distances avec la zone rouge, alors que le 9e et le 10e, Metz et Nice, ne sont qu'à 6 points. Mais un maintien contenterait tout le monde dans le Forez, où la fin de saison pourrait être chaude hors du terrain, les Magic Fans ayant publié un communiqué afin de rencontrer les présidents, menaçant d'entrer en guerre contre eux et de se joindre à la fronde initiée par les autres groupes de supporters s'ils n'étaient pas entendus. Un « combat » dans lequel les Ultras pourraient très vite être accompagnés par un allié de poids, le ras-le-bol gagnant semble-t-il du terrain à Saint-Etienne. Si la victoire à Nîmes permet d'éviter le feu, certaines braises restent vives...

 

Pour résumer

L'ASSE respire mieux après sa belle victoire à Nîmes

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS