ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Un nul pas si nul, mais des choix qui interpellent »
La joie des Verts après le but de BouangaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Un nul pas si nul, mais des choix qui interpellent »

L'ASSE a ramené un bon point de Lens mais sa fin de match a failli lui coûter cher...

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

Denis Bouanga était aux anges hier au coup de sifflet final du match Lens-ASSE (2-2). L'attaquant gabonais avait marqué, mais il avait aussi raté une balle de 3-1 peu après, avant l'égalisation lensoise et deux grosses parades d'Etienne Green dans le temps additionnel qui lui ont faire dire, au micro de Canal+ Sport : « Etienne a été énorme mais c'est toute l'équipe qui a été énorme. » Si le match a été spectaculaire et que l'ASSE a eu de bonnes séquences, pas sûr que tous les observateurs rejoignent Bouanga dans son analyse... Dans un Bollaert plein à craquer, Khazri a d'abord profité d'un énorme raté de la défense lensoise, sur une touche, pour ouvrir rapidement le score, et Bouanga a inscrit un deuxième but sur un bon service de Kolo au retour des vestiaires.
 

Les jeunes entrants en difficulté, Krasso et Nadé laissés pour compte

 

Mais entre temps, les Verts ont tellement subi que l'égalisation nordiste a été d'une logique implacable. Et après l'échec de Bouanga à 2-1, il ne faisait guère de doutes non plus que les Lensois allaient à nouveau marquer, tant l'ASSE était asphyxiée. On remarquera qu'il y avait 2-1 lorsque Claude Puel a décidé de remplacer Khazri par Aouchiche et Youssouf par Gourna. Neyou, blessé, a ensuite été remplacé par le débutant Nokoué, et Bouanga par Rivera. Le 4-3-3 s'est alors transformé en 4-2-3-1, et c'est avec Nordin en pointe, Aouchiche en 10, et les jeunes Rivera et Nokoué sur les ailes, que l'ASSE a terminé son match, en prenant l'eau... Krasso, lui, est resté sur le banc, comme Nadé, malgré son très bon match contre Lorient, à qui Puel a préféré Sow,. Un Sow en difficulté, comme Maçon, qui enchaîne alors qu'il revient tout juste d'une opération du genou... Au final, ce match nul à Bollaert n'aura donc pas franchement rassuré. Il aurait fallu plus de maîtrise pour cela. Et pas seulement sur la fin, avec cette jeune classe verte dont on peine à cerner le véritable niveau.

 

Prestation mitigée pour l'ASSE à Lens

L'ASSE est passée par tous les sentiments à Lens où elle a mené deux fois. Mais sans deux gros arrêts de Green sur la fin, elle aurait pu s'incliner. La gestion de la fin de rencontre et l'entrée des jeunes peut interpeler...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS