Supporters de l'ASSE
Supporters de l'ASSECredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
COMMUNIQUÉ

ASSE : l'ANS vole au secours du club avant les sanctions de la commission de discipline

L'association nationale des supporters vient de publier un communiqué dans lequel elle s'étonne que les sanctions que pourrait prononcer ce soir la commission de discipline à l'encontre de l'ASSE aient déjà fuité dans L'Equipe.

Zapping But! Football Club ASSE : La stratégie de Batlles est-elle la bonne ?

C'est ce soir que la commission de discipline se prononcera définitivement sur les incidents survenus lors d'ASSE-Monaco (1-4), match au cours duquel les Green Angels avaient fêté leurs 35 ans en craquant de nombreux fumigènes et en tirant des feux d'artifice. Ce qui avait occasionné deux arrêts momentanés. Dans L'Equipe du jour, on apprend que le kop sud pourrait être fermé pour d'éventuels barrages. Et ce soir, l'association nationale des supporters s'est étonnée via un communiqué qu'il y ait eu une telle fuite, parlant d'une parodie de justice...

"Avant même d'avoir pu se défendre, avant même que la commission de discipline se réunisse, le club sait déjà à quoi il sera condamné. Habituel venant d'une commission de discipline qui ne juge pas sur les faits mais juge pour les médias. Cette parodie illégitime doit cesser. La Commission de discipline se vante d'ailleurs elle-même dans la presse de ne pas vouloir s'ennuyer avec une instruction du dossier et de ne pas vouloir laisser aux clubs le temps de préparer leur défense. Il s'agit uniquement de faire des exemples pour satisfaire la presse."

"On note d'ailleurs que la commission de discipline veut en particulier se payer quatre clubs et les supporters de quatre clubs : - PSG - OM - Sainté - Bordeaux. Imaginez un juge qui balancerait des noms des personnes qu'il veut condamner et qui dirait que leurs plaidoiries sont inutiles. Nous avions fait juger que ces décisions de la Commission de discipline contre ces 4 clubs et contre les supporters de ces 4 clubs étaient donc illégales pour méconnaissance de l'exigence d'impartialité. Mais nous avons perdu en appel au seul motif que des supporters n'ont pas le droit de saisir la justice contre des sanctions prises contre les clubs. Les clubs n'ayant aucun courage, ils n'attaquent jamais eux-mêmes ces sanctions. Ils préfèrent chouiner en off."

Pour résumer

L'association nationale des supporters vient de publier un communiqué dans lequel elle s'étonne que les sanctions que pourrait prononcer ce soir la commission de discipline à l'encontre de l'ASSE aient déjà fuité dans L'Equipe.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.