ASSE – L'oeil d'Adrien Ponsard : « Moukoudi-Kolo, ça fait peur ! »
Faivre au milieu de Kolo, Moukoudi et Camara
par Laurent HESS
OPINION

ASSE – L'oeil d'Adrien Ponsard : « Moukoudi-Kolo, ça fait peur ! »

Adrien Ponsard n'accable pas Claude Puel après une 7e défaite de rang pour l'ASSE, étrillée à Brest (1-4) le week-end dernier. Mais il s'inquiète de la défense des Verts et incite les joueurs à redoubler d'efforts.

« C'est incroyable de passer d'une belle prestation lors du derby à une mi-temps aussi catastrophique qu'à Brest. On prend quatre buts sur leurs quatre premières incursions. Je ne veux pas incriminer Puel, il se fait assez taper dessus comme ça. Faire jouer des jeunes, c'est très bien, mais là, il y en avait peut-être un peu trop dans sa compo. Et cette charnière, mon Dieu... Moukoudi-Kolo, ça fait peur ! A Lyon, ça s'était plutôt bien passé, mais là, c'était la cata ! On a pris l'eau comme jamais. On était à la rue à chaque fois que Brest passait la ligne médiane.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Moulin, c'est un faux problème

Quand je vois Ménès qui tire sur Moulin, c'est à se demander s'il a vu le match. Sur les quatre buts, il n'y peut rien. Ruffier aurait fait quoi de mieux ? Moulin, c'est un faux problème et il ne faut pas oublier les points qu'il a rapportés en début de saison. Il faut voir avec qui il joue aussi, devant lui. Il n'y a plus Fofana, Saliba. Même Perrin manque. Il n'avait plus trop les jambes mais quand même, avec son expérience, sa lecture du jeu, il savait commander la défense.

Vivement que Saliba revienne

Vivement que Saliba revienne. Avec Retsos, ça peut faire une très bonne charnière. Debuchy a fait son retour. C'est bien. A 36 ans, il va montrer l'exemple. Boudebouz va faire du bien aussi, et contre Lille il y aura Hamouma, Khazri, Nordin. On va avoir besoin de tout le monde. Lille est au top mais contre les gros, on a su élever le niveau. Il faut y croire. Il faudra se battre. A Brest, les joueurs ont vite semblés résignés. Bouanga a baissé les bras. Abi, il faut qu'il s'accroche. A un moment donné, ça va finir par rentrer, il va se dépuceler. Il ne faut pas qu'il perde confiance en lui, en ses qualités. Il en a. Les autres aussi.

Puel ne va rien lâcher

On sait que c'est dur de relever la tête quand on est dans une mauvaise spirale. On l'avait vu avec Oscar Garcia, avec Printant. C'est aux joueurs de se ressaisir, aux jeunes de saisir leur chance, aux cadres de montrer l'exemple. A l'entraînement, on voit que ça bosse, qu'il y a une bonne ambiance. Il faut arriver à traduire ça en matches, comme on l'avait fait en début de saison. Puel est un bosseur. Il ne va rien lâcher. Ça finira par payer. »