ASSE - L'oeil d'Adrien Ponsard : « Si je devais m'inquiéter, c'est surtout sur l'arbitrage »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil d'Adrien Ponsard : « Si je devais m'inquiéter, c'est surtout sur l'arbitrage »

Malgré la défaite de l'ASSE sur la pelouse de l'OM (1-3), Adrien Ponsard n'est pas plus inquiet que ça pour la saison des Verts. Il donne son avis.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Denis Bouanga

« Beaucoup s'inquiètent après la défaite de l'ASSE sur la pelouse de l'OM samedi (1-3). Ce n'est pas du tout mon cas. Je n'ai pas été déçu du match. Au contraire, je nous ai trouvé très correct dans le jeu. Perdre, ça arrive. Surtout à Marseille, face à l'une des seules équipes avec le PSG qui a fait un bon recrutement. On est mené, on revient au score, on est mené une deuxième fois et on a des situations de 2-2 avec notamment Romain Hamouma qui manque de spontanéité sur une situation. L'ASSE a eu de bonnes phases de jeu, le monopole du ballon en début de deuxième période...

Si je devais réellement m'inquiéter de quelque chose, ce serait surtout de l'arbitrage. Bizarrement, on ne montre pas les ralentis mais, pour moi, il y a deux mains et deux penaltys pour les Verts. Le dernier est d'ailleurs flagrant et je ne comprends pourquoi l'arbitre Benoît Millot a sifflé la fin du match sans consulter la VAR. Entre perdre 3-1 et 3-2, cela fait quand même une petite différence au goal-average.

« Envie de retirer le positif des Verts à Marseille »

Bien sûr, dans le jeu, il y a un peu à redire. Mais je ne partage pas l'analyse sévère de la plupart des consultants. Oui, les Verts ont subi et ils ont été parfois débordé. Heureusement. C'était quand même sur la pelouse de l'OM, face à un Payet en pleine forme et des ailiers comme le turc Ünder qui avaient des jambes... Malgré tout, j'ai trouvé que Timothée Kolodziejczak ou Yvan Maçon ont fait un bon match face aux vagues qu'ils se sont pris. Pour quelqu'un qui revient d'une grave blessure comme Maçon, l'entame de saison est intéressante. En charnière centrale, j'ai eu plus de mal avec Harold Moukoudi qu'avec le jeune Saïdou Sow. Sur un but, le Camerounais n'est pas bien placé. Si je voulais vraiment être dur, je dirais qu'Etienne Green a aussi été moins décisif que sur certains matchs. Après, de cet OM – ASSE, j'ai davantage envie de retirer le positif pour la suite : une équipe qui n'abdique jamais et se bat jusqu'au bout, l'implication d'un Khazri, l'entrée d'Hamouma qui a amené de la technique....

« Face au LOSC et contre l'OM, on est loin d'être ridicules »

Après un mois de compétition, l'ASSE est à trois nuls et une défaite. C'est évident qu'il va falloir commencer à prendre des points. Maintenant, si on regarde de plus près et qu'on fait le bilan, ce n'est pas si mal. Lorient à Geoffroy-Guichard, c'était un premier match. C'est toujours compliqué, début août, avec la chaleur. A Lens, pour la deuxième journée, on fait un super 2-2 et ensuite on accroche Lille - qui est quand même le tenant du titre – dans le Chaudron. Après on a affronté un deuxième cador de L1 en allant à Marseille. Sur ces deux affiches, on est loin d'être ridicules. Pour une équipe qui manque d'un avant-centre, on se rend compte qu'on marque déjà à chaque match. Là, on va affronter des équipes un peu moins forte. On va aller à Montpellier qui vient de perdre son capitaine Andy Delort. Cette équipe nous a toujours réussi. Puis on reçoit Bordeaux qui est une bête blessée et sort d'une lourde défaite à Nice (0-4). Les Girondins ne marquent pas beaucoup et encaissent énormément. Je suis optimiste : on peut gagner les deux prochains matchs. On a les capacités de le faire en tout cas. »

La chronique ASSE d'Adrien Ponsard

Pour l'ancien attaquant de l'ASSE Adrien Ponsard, le début de saison des Verts n'est pas spécialement inquiétant. Au contraire, notre chroniqueur tire même quelques signes encourageants de la défaite face à l'OM samedi dernier.